Plateforme Internet Avocat Permis de Conduire

Comment rencontrer son futur conjoint ? Comment trouver un restaurant ? Comment organiser son mariage et aussi comment divorcer ? De l’union à la désunion, le web est un champs de plateformes de mises en relations. De Meetic à la Fourchette jusque votre avocat du divorce à Rennes, les sites web répondent à toutes les requêtes. Etudions ensemble cet eldorado qui simplifie la vie des internautes, des commerçants et qui font vivre de nombreuses startups.

La conquête de l’internaute

Les époques ont toujours été mouvementées par les ruées vers l’or. Les conquêtes de nouveaux territoires ou de nouveaux gisements de matières premières ont toujours stimulées l’entreprenariat. Aujourd’hui l’or à la couleur des écrans RVB et présente des plateformes de mises en relations.

Que se passent-ils quand vous cherchez un restaurant à Rennes ou un taxi à Nantes : les résultats affichés ne se composent pas de restaurants ou d’artisans, mais bien des plateformes qui vous proposent le choix entre différents commerçants.

Un avocat du permis de conduire à Nantes ?

Prenons exemple d’un site qui met en relation les particuliers et les avocats. Soyons bretons, soyons local avec le site avocat-et-conseil.fr, site nantais qui a une portée nationale, en mettant en relation les avocats et les particuliers. Derrière ce site, il y a plus de 500 avocats spécialistes du divorce, du droit du travail ou en droit immobilier. Pour notre exemple, focalisons-nous sur le cas d’un avocat du permis de conduire à Nantes. Ce dernier a besoin de clients pour faire fonctionner son cabinet. En adhérent à Avocat-et-conseil.fr, il s’assure de générer des demandes de particuliers et bien évidemment, du chiffre d’affaire.

Pourquoi l’avocat du permis de conduire à Nantes ne ferait-il pas son propre site ?

Après tout, s’il s’agit d’avoir un site web pour générer des demandes, pourquoi notre avocat du permis de conduire à Nantes ne se lancerait-il pas dans la bataille ? C’est parce que c’est une véritable bataille qui s’opère entre les différentes plateformes et que la conquête coûte très chère. Les frais liés à la gestion et la visibilité d’un site sont très élevés pour un seul avocat, par contre la solution de la mutualisation des frais de communication est une réponse pertinente.

Le particulier (consommateur) est-il floué dans sa recherche d’avocat ?

« Quand c’est gratuit, c’est vous le produit ! » C’est bien vrai ! Il faut bien le reconnaître, les mises en relations sont monnayées entre les plateformes et les avocats. Mais au même titre que sur Facebook ou Twitter, les internautes ont un service en échange. Ils peuvent sélectionner avec l’aide d’un conseiller l’avocat qui correspond à leurs attentes : « Vous préférez une femme ou un homme ? ; Un avocat expérimenté ou un jeune ? ». Le particulier bénéficie de choix et de conseilles, alors autant en profiter !

33 ans. Entrepreneur du web. Intervenant en Search Marketing chez Digital Campus à Rennes. Ex-Digitaleo, Ex-Ekyog, Ex-JB Martin. Spécialisé dans l’univers du web, des nouvelles technologies et des start-ups.