Le président sortant de la CCI de Rennes a été élu en tant que président de la toute nouvelle CCI d’Ille-et-Vilaine. Emmanuel Thaunier était le seul candidat au poste de présidence de la Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Ille-et-Vilaine, établie de manière officielle le 12 décembre dernier par le préfet de la ville.

La nouvelle a été rendue publique après l’assemblée générale qui s’est tenue à Rennes. Emmanuel Thaunier aussi connu pour la gestion de la société informatique e-solutions va désormais diriger la CCI de l’Ille-et-Vilaine. Une expérience qu’il a certes déjà vécue, mais ce nouveau mandat présente des attentes et des objectifs inédits.

Une nouvelle administration

On parlera désormais de la CCI de Rennes Saint-Malo-Fougères étant donné que les deux organisations vont procédé à une fusion officielle le 1er janvier 2017. Ainsi, des présidents de délégations ont été élus lors de l’assemblée générale. Pierrick Auvray est donc président de la délégation de Saint-Malo; Olivier Guillemot, président de la délégation de Redon; puis Benoît Fretin, président de la délégation Marches de Bretagne.

Dans le même sillage, Emmanuel Thaunier a révélé l’identité des 9 membres du bureau qui vont siéger avec lui pendant ce nouveau mandat. Il s’agit de :

  • Fabienne Langevin : vice-présidente au commerce
  • Benoît Fretin : vice-président à l’industrie
  • Laurent Giboire : trésorier élu précédemment à la CCI Bretagne
  • Rémy Langlois : secrétaire
  • Xavier Champs : trésorier adjoint
  • Véronique Delestre : secrétaire adjoint
  • Olivier Guillemot : vice-président
  • Pierrick Auvray : vice-président élu précédemment à la CCI Bretagne
  • Philippe Coirre : vice-président à la formation

De nouveaux objectifs

Comme on pouvait le prévoir, Emmanuel Thaunier a livré un discours par lequel il a exprimé sa gratitude à ses collaborateurs. De plus, le nouveau président a apporté des détails quant à sa théorie de façon globale. Celui-ci a évoqué sa vision de l’institution qui devrait servir efficacement les 40.000 entreprises de la région, calqué sur un modèle de proximité. En effet, il n’a pas manqué de souligner la grande nouveauté qui se réalisera dans quelques jours, notamment la fusion des deux organes qui jusqu’ici fonctionnaient distinctement.

Par ailleurs, le président a insisté sur le fait que la nouvelle CCI se veut absolument collaborative. Pour lui, il n’est plus question d’agir comme par le passé, les différents acteurs sont appelés à travailler en toute union. Toutefois, Emmanuel Thaunier compte “accentuer les missions de formation”, dans le but d’encadrer en 2017, 2000 jeunes. Les 5000 étudiants de l’ESC de Rennes ne seront pas en reste lors de l’exécution de ce projet qui bénéficie d’un budget de 30 millions d’euros.

En outre, l’accent sera mis sur le suivi des porteurs de projets d’entreprise. On note un bilan de 7.000 entretiens dirigés en 2016. Aussi, il faudra gérer le renouvellement de la délégation de service public du port de Saint-Malo. Le président a laissé entendre que tous ces projets devraient se dérouler dans un parfait esprit de coopération.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.