Une cité a été construite pour accueillir des étudiants étrangers à Rennes, cependant, une catégorie précise est la cible d’une telle action : les érudits. Il s’agit précisément d’une cité internationale qui propose des logements et services aux étudiants chercheurs étrangers.

Ce nouveau bâtiment constitue un véritable avantage pour la capitale de la Bretagne. Les logements et services sont adressés exclusivement aux étudiants étrangers qui possèdent un bon quotient intellectuel. C’est donc un atout supplémentaire pour la ville qui à travers cette démarche pourrait accueillir en son sein de futurs Einstein ou Pythagore.

Une stratégie avantageuse pour les étudiants

Selon les initiateurs de ce projet, cette nouvelle cité internationale pourrait devenir l’avenir de la région. On y reçoit des étudiants de diverses nationalités, des chinois, des belges ainsi que des français ont été repéré dans les logements il y a quelques mois. Bien que le quotidien soit différent de ce que ces derniers ont l’habitude de fréquenter, les services proposés ont pour but d’essayer de satisfaire au mieux chacun des étudiants. Ces services visent à l’adaptation et à l’intégration rapide de ces étudiants qui viennent d’ailleurs.

Aussi, les dirigeants de l’établissement se sont organisés de manière à ce que des outils et un programme de soutien soient disponibles à la cité. Ainsi, les étudiants s’adaptent mieux et trouvent directement des solutions au moindre de leurs soucis. En outre, les démarches administratives sont faciles d’accès étant donné qu’un modèle spécial a été établi. Il tient compte des différents systèmes éducatifs de plusieurs pays étrangers afin que chaque étudiant puisse s’y identifier facilement.

Description du bâtiment

A priori, on aperçoit une cité organisée en plusieurs bâtiments. Elle est située en plein cœur de la ville exactement entre le boulevard de la Liberté et l’esplanade Charles de Gaulle. La cité internationale a été baptisé Paul-Ricoeur, elle comporte 79 chambres et studios complètement équipés et prêt à accueillir les étudiants. Elle s’étend sur une superficie de 5000 m². De même, on y trouve une cafétéria, des salles de sport, des bureaux de la nouvelle Université Bretagne-Loire mais aussi ceux du Centre de mobilité international. La cité ouvre ainsi ses portes à des chercheurs, enseignants-chercheurs sur une durée de temps précise. En fait, Paul-Ricoeur est un bâtiment moderne dans lequel on se sent tout de suite à l’aise. C’est un cadre approprié pour les études et autres recherches, il n’en demeure pas moins que la vie y est paisible et agréable.

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.