Il est indéniable que nous vivons désormais à une ère bien différente des précédentes. Il n’est plus question de domination ni de violation abusive des droits des uns et des autres, les voix des individus comptent, même celles des jeunes. C’est pour cette raison qu’il existe un conseil régional des jeunes en Bretagne.

Bien que d’aucuns trouvent une telle initiative superflue, la majorité est bien d’accord sur le fait que des plus jeunes peuvent contribuer au développement de la région. D’ailleurs, un vieux proverbe stipule que la sagesse et la vérité sortent de la bouche des enfants. Un conseil régional constitué de petits sages a siégé mercredi dernier 7 décembre 2016 à Rennes.

La participation des jeunes

Tout d’abord, notons que l’idée d’avoir un conseil régional de jeunes est tout à fait remarquable. C’est une démarche qui apporte nécessairement le sens de la responsabilité aux enfants qui sont choisis pour y siéger. Aussi, il n’a jamais été nocif pour un individu d’aspirer à la responsabilité et au devoir dès le plus jeune âge. Au contraire, les enfants qui font de telles expériences ont un coup d’avance sur leurs compères.

C’est avec fierté et honneur que les 152 élus du conseil régional des jeunes ont tenu une première réunion à l’hémicycle de Rennes mercredi dernier. Pour un début, ils ont été encadrés par des vice-présidents de l’assemblée régionale. Il a été question d’accompagner les enfants dans la découverte de leurs différents défis, ainsi que du rappel des principales politiques de la région. L’accent a été mis sur les sujets qui impliquent les jeunes notamment la politique des lycées ou les actions en faveur de l’enseignement supérieur.

De même, la question du développement durable, la culture, les solidarités, la santé et la communication seront les grandes lignes qui dirigeront les 5 commissions du conseil. En effet, chacun des 152 élus se verra attribué à l’une des commissions portant sur les sujets énoncés précédemment. Cependant, l’élection d’un président ou d’une présidente dudit conseil se tiendra le mercredi 11 janvier 2017.

Les premières actions

Puisqu’il s’agit de jeunes, les tout premiers votes ont été faits avec des bulletins en carton bleu, rose ou vert. Ces cartons ont été utiles lors du quizz sur le conseil régional, un petit moment de détente et de révision de leçon d’instruction civique. Le sujet concernant l’évolution de la langue bretonne a été abordé entre autres.

Par ailleurs, le conseil régional des jeunes avait réalisé de grands projets l’année précédente. On a entendu parler des actions menées contre le gaspillage alimentaire ainsi que la lutte contre les préjugés. Notons que la collectivité peut débloquer des fonds pour financer des actions engagées par les élus au cours de leur mandat. On comprend alors que le travail effectué par les jeunes est prit au sérieux et demande de la rigueur, mieux de l’engagement.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.