bretagne maison

“C’est joli la Bretagne, et puis c’est pas loin de la France” disait Coluche. Partir s’installer en Bretagne, l’idée séduit beaucoup. C’est une des régions françaises où le nombre de communes est le plus faible. Exceptée Rennes, la capitale régionale (et non pas Nantes, comme on pourrait le croire), la plupart des villes bretonnes de taille significative sont situées sur le littoral. Terre de tradition et de légendes, la Bretagne peut parfois mettre du temps à se dévoiler à ses nouveaux arrivant, mais le jeu en vaut la chandelle.

Petit récapitulatif des avantages qu’il y a à déménager en Bretagne.

La Bretagne, terre de contrastes

La beauté sauvage des îles bretonnes n’est pas à prouver, à la fois lieu d’évasion et de sérénité, la Bretagne inspiré de nombreux artistes et écrivains, notamment Daphné du Maurier, qui a fait des falaises de Cornouailles le décor de son célèbre roman Rebecca. La Bretagne est une poupée russe : une région qui en cache d’autres. Selon la localisation géographique, les paysages varient, mais la qualité de vie reste globalement très agréable. Centre Ouest Bretagne, Brest et le Lorient, Pays de Rennes, grande couronne rennaise (le pays de Brocéliande et des légendes celtiques) offrent tous des spécificités, des apports différents, selon l’endroit où l’on choisit de s’installer. Déménager en Bretagne quand on vient d’île-de-France, c’est aussi renoncer à la proximité de certains services, aux transports aux communs, d’être plus isolés. Inversement, dans certaines régions les ¾  des habitants sont propriétaires de leur logement, les salaires sont plus élevés, et il est souvent plus facile de trouver un logement à proximité de son lieu de travail (bon à savoir pour limiter les émissions de CO2 en voiture).

La Bretagne en chiffres

La Bretagne est l’une principales des régions françaises où il fait bon, voire très bon vivre. Les statistiques le montrent ; espérance de vie, qualité de l’air, sécurité remportent de très bonnes notes dans le classement de l’OCDE (L’Organisation de Coopération et de Développement Économiques). Mais où la Bretagne remporte la palme, c’est dans l’enseignement : en France, il n’existe pas de meilleure région en terme d’éducation. C’est ce qui ressort des données de l’OCDE, qui s’appuie sur le nombre de personnes dans la population active à avoir poursuivi ses études au moins jusqu’au niveau bac : c’est le cas de 84,3 % des Bretons.

L’engagement civique et l’environnement ne sont pas en reste : la qualité de l’environnement et la participation électorale en Bretagne (contrairement aux idées reçues) sont parmi les premières du pays.

La Bretagne, bastion historique et culturel

Déménager en Bretagne, c’est partir dans un pays marqué par l’histoire et le folklore. Histoire des ducs de Bretagne, des guerres qui ont marqué la région, la Bretagne est une terre d’indépendance où le temps passe plus lentement, et qui fleurit toute l’année. Les familles avec enfants qui s’installent en Bretagne peuvent être assurées d’avoir de quoi faire en terme de divertissement : festivals, courses nautiques, théâtre, musique, concerts, animations, parcs naturels, évènements sportifs… Le tourisme est vivant, et il le montre à chaque instant de l’année.

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.