Il y a quelques années, les internats étaient réputés pour être l’endroit idéal pour accueillir des enfants peu sérieux ou agités. On est bien loin de cette théorie désormais, car, les élèves préfèrent de plus en plus les internats. Nombreux disent s’y sentir bien et mieux concentrés.

À cet effet, l’internat du lycée Saint-Yves de Bain-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine a créé un “village à vivre”. Il s’agit de chalets à distance des structures scolaires, qui servent d’habitats aux 48 enfants qui y vivent en tant qu’internes. Les enfants suivent les cours au lycée, puis retournent aux chalets.

Une vieille pratique rendue moderne

La Bretagne est une région qui accueille des enfants venus de la France entière chaque année. En effet, on compte 58% d’élèves internes dans les trois lycées maritimes bretons. Selon les enfants, le fait de vivre loin de leurs familles et de leurs proches est une réalité qui les motive à obtenir de bons résultats. Alors, le lycée Saint-Yves a pensé à faire construire ces chalets dans le but de créer une ambiance chaleureuse pour les enfants. De fait, les chalets sont construits en bois et ils sont répartis en deux, un côté pour les garçons et un autre pour les filles. Une surveillante monte la garde tous les jours afin de pouvoir répondre rapidement à un quelconque malentendu.

Les locaux proprement dits

Le “village-à-vivre” est disposé en forme de U, le projet a été réalisé par l’entreprise Logistic Solution. Les chalets sont construits à base de containers arrangés et équipés de bardage de bois. Chaque chambre possède des toilettes, une salle d’eau avec douche. Il y a également deux chambres aménagées pour personnes à mobilité réduite. De même, il est possible de prendre le petit-déjeuner au foyer avant les cours, car il est équipé d’une cuisine. Le dîner par contre se prend au réfectoire qui est aussi l’endroit où les jeunes passent du temps ensemble. Ainsi, jeu, lecture, discussion et télévision sont à l’honneur pendant ce moment.  

Par ailleurs, des divertissements et animations sont suggérés le mercredi après les cours. Des animations éducatives comme : l’aménagement et la décoration du village, mais encore le bricolage et le jardinage sont des activités proposées aux jeunes. Bien que le village dégage un air de famille, les règles ne sont pas négligées. Une surveillance rigoureuse est observée tous les jours, elle est renforcée la nuit avec l’aide d’une alarme dans la chambre des surveillants. Précisons que l’alarme se déclenche automatiquement la nuit quand l’une des portes des chalets est ouverte. De plus, des caméras sont placées et le village lui, est sécurisé par un portail verrouillé et une clôture installée tout autour.

24 ans. Rédactrice web indépendante / Formatrice en rédaction web. Autoentrepreneuse. Ex. Digitaleo. Spécialisée dans les univers lifestyle, mode, voyage et actu.