On trouve des personnes très intelligentes, des personnes plutôt habiles ou encore des personnes dont le sens de créativité est très développé; toujours est-il que dans plusieurs domaines il y a ceux qui sont excellents et ceux qui le sont moins. Ce cas de figure sied justement à la situation de la Bretagne qui est la meilleure région française en matière d’agriculture et classée parmi les meilleures régions avec un taux de réussite élevé dans le secteur industriel.

En effet, les bretons sont des gens extrêmement travailleurs, ils possèdent un caractère dynamique qui garantit le succès des activités qui y sont pratiquées. Pour cette année, la Bretagne s’est faite remarquée de par son nombre étonnant de fermes bio fonctionnelles et considérablement productives.

Les activités du côté de la ferme bio

A quelques mois de la fin d’année, on peut déjà considérer que l’année 2016 représente un record concernant les fermes bio en Bretagne, on enregistre précisément 310 nouvelles fermes bio en l’espace de six mois. Ce pronostic est un véritable exploit dans la mesure où l’année 2015 toute entière n’a eu que 230 fermes ce qui signifie que le progrès est de plus en plus prononcé. Une théorie confirmée par l’Observation de la production bio en Bretagne.

Dans les années antérieures, les chiffres étaient beaucoup plus constitués de fermes qu’on venait de créer cependant la tendance a basculé vers les fermes déjà existantes qui se sont converties. Ceci dit, les fermes ont été plus transformées que créés et cela s’est reflété sur les chiffres qui sont plus intéressants : on parle de trois quarts d’installations en 2014 contrairement à un tiers en 2016.

Force est donc de constater que les productions de fermes bio pour l’année 2016 sont bien au delà des attentes et mettent la barre bien haute pour les années à venir.

La raison du changement

D’autre part, les experts indiquent que l’expansion des conversions du statut de ferme tout court au statut de ferme bio a été propulsé par la teneur du secteur agricole depuis le début de l’année.

On note des prix deux fois plus élevés que le prix du lait traditionnel à cet effet, le lait bio représente une issue de secours pratique et très avantageuse dans le sens où ce dernier est fabriqué sans ajout chimique par conséquent il est bon pour le corps; il est plus économique mais aussi et surtout il est plus délicieux et plus nourrissant pour les plus petits ainsi que pour les adultes.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.