Comme Rennes, Nantes ou Vannes, Quimper est une belle ville pour y vivre. Les prix de la location immobilière sont assez élevés mais des affaires sont possibles en acquisition. L’ancien présente des tarifs parfois très faibles surtout dans les quartiers les moins attractifs. A l’inverse, les prix s’envolent pour les programmes neufs dans des secteurs côtés.

Afin de financer son achat immobilier sur Quimper, il faut bien monter son dossier de financement. L’emprunt est dans la majorité des cas le moyen de pouvoir acheter un appartement ou une maison. Pour arriver à obtenir un crédit et à réaliser son achat immobilier, quelques aspects sont à prendre en compte.

L’importance de l’apport

Un point primordial pour monter son financement et notamment sa demande d’emprunt est d’avoir un apport. Deux raisons à cela. La première est que la banque comprend que la personne gère son argent de manière à capitaliser ou du moins ne claque pas son argent d’un coup. La seconde raison est que cet apport permet de réduire le montant de l’emprunt pour le même bien acheté.

Close up of business handshake in the office

Taux d’endettement

Avant de se lancer dans sa recherche immobilière, il faut déterminer quelles sont ses possibilités de financement. Il est conseillé de ne pas dépasser un taux d’endettement de 33% par rapport à son salaire.

Pour prendre un exemple, un célibataire qui gagne 1.800 euros par mois pourra emprunter à un niveau de mensualités de 600 euros (33% de son salaire). D’après les outils de calcul du prêt immobilier en ligne, il peut acheter un appartement à Quimper pour un montant de 110.000 euros. Dans le cas où il a un apport de 30.000 euros alors il peut acheter un appartement de 140.000 euros tout compris.

Négocier son crédit

La simulation en ligne permet d’avoir une idée du potentiel de financement mais faire des demandes auprès de banques est le meilleur moyen de savoir précisément son pouvoir d’emprunt. Afin de l’augmenter ou tout simplement de baisser ses intérêts, passer par un courtier immobilier à Quimper semble être le bon moyen. Ce spécialiste de la négociation saura convaincre les banques de financer son projet de vie mais aussi obtenir un taux meilleur. De ce fait, des économies sont possibles et peuvent, dans le cas de ce célibataire qui achète un bien avec un emprunt de 110.000 euros, amener à plusieurs milliers d’euros d’économie !

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.