Pour faire tourner un pays ou une région, l’économie a besoin d’être fonctionnelle et constante histoire de garantir un minimum d’équilibre dans les différents secteurs mais surtout dans le train de vie de la population.

L’économie bretonne qui est basée en grande partie sur les activités du secteur tertiaire c’est à dire commerce et service ne se porte pas plus mal; au contraire, la Bretagne fait partie des sept régions françaises qui créent la richesse par son activité économique.

Les secteurs d’activité les plus producteurs

Il est connu de tous que les bretons sont des personnes rigoureuses et travailleuses, cette attitude se reflète bien sur les différentes statistiques de l’économie bretonne. Bien que les grands groupes français et étrangers y soient installés, la majeure partie de l’économie de cette région repose sur une chaîne de PME.

l’agriculture et l’élevage

Ce sont des activités très répandues que bon nombre pratiquent en Bretagne, la région est d’ailleurs la première en terme de production agricole. Elle est essentiellement concentrée sur l’élevage notamment : bovins, porc et avicole; on y trouve également en première place la polyculture qui est experte en production de légumes et céréales. La culture des céréales est très importante en Bretagne étant donné qu’elle sert à nourrir les animaux en élevage ainsi, le maïs, le blé ou l’orge font les deux tiers des cultures. D’autre part, les haricots verts, les artichauts, les échalotes, les tomates et pommes de terre sont les légumes les plus cultivés.

la pêche

C’est l’activité par excellence des ouvriers bretons. Des chalutiers hauturiers en passant par les navires de pêche, on y trouve tous les types de pêche ainsi que les principales espèces de poissons, crustacés et mollusques. La mer est l’une des plus grandes ressources de la Bretagne et son exploitation efficace confère à cette région la première place en ce qui concerne la pêche; la transformation des produits de la mer est à la charge de 78 établissements qui emploient environ 4379 individus.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.