Le visage de Nantes est multiple, et les quartiers de l’ancien duché de Bretagne ne se ressemblent pas toujours, mais la ville est généralement décrite comme l’une des plus agréables de France.

Des quartiers pour tous les goûts

Le centre-ville, qui s’étend entre la cathédrale Saint-Pierre et l’île Feydeau, fait partie des endroits les plus animés de la ville, et les plus chers aussi: comptez environ 1000 euros par mois pour une maison avec 3 chambres. A éviter donc pour les budgets serrés à moins de vouloir en profiter à tout prix quelques mois aux risques de vous endetter et de vous retrouver dans une situation de surendettement … Dans l’hypercentre, le très vivant quartier du Bouffay, coincé entre le château des Ducs et l’Eglise Sainte-Croix, attire les populations étudiantes à la nuit tombée, et se prête bien aux sorties entre amis : à éviter pour une location de maison pour la famille, par contre de bonnes opportunités peuvent se présenter pour une colocation de maison entre étudiants.

A l’inverse, le quartier de la Tortière et les bords de l’Erdre, au nord du centre-ville, semblent plus calmes, à peine troublés par la foule de sportifs, rameurs et coureurs en tout genre, qui viennent s’y vider l’esprit en soirée. C’est un quartier à privilégier pour une location de maison familiale. De même, au sud-est du centre-ville, la butte Saint-Anne est réputée chez les Nantais pour son cadre de vie.

En remontant encore vers le nord de la ville, on peut y découvrir des quartiers plus populaires, et relativement moins chers. Ainsi, autour de la Beaujoire, le stade du célèbre club de football de la ville, ou vers Doulon, des constructions un peu vieillotes s’accrochent à leur terrain près des immeubles flambants neufs, les grandes surfaces et les boutiques de mode plus ou moins discount semblent y fleurir, et des populations très diverses s’y mélangent, non sans quelques agitations parfois. C’est un quartier à considérer pour une location de maison à budget modéré.

Enfin, comment ne pas remarquer les nombreux parcs et jardins publics de la préfecture de Loire-Atlantique qui embellissent la vie des riverains, à la Beaujoire, et sa roseraie, comme près de la gare SNCF, et le jardin des Plantes.

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.