Souvenez-vous, il y a quelques mois, de nombreux migrants se déplaçaient de Calais pour s’installer dans plusieurs centres d’accueil à travers la France. Le gouvernement ayant estimé que les conditions de vie à cet endroit étaient plus que précaires avait décidé de recueillir les habitants de Calais afin de trouver de réelles solutions à ce problème qui perdure.

C’est avec désarroi que l’on constate que ces immigrés retournent progressivement à Calais malgré les efforts du gouvernement. Une situation qui commence sérieusement à être embarrassante étant donné que Calais constitue un territoire dangereux que les autorités avaient décidé de faire évacuer complètement.

Les motivations des immigrés de Calais

Au vu de la situation, il est tout à fait légitime de se poser de multiples questions concernant les motivations des immigrés de Calais. Bien que la vie y soit sauvage et inappropriée, les immigrés partis de la Bretagne sont actuellement en train d’y retourner. Ils le font peu à peu et bientôt ils seront de nouveau tous dans cet abri qui représente pour eux une ville. Selon des sondages, les immigrés ne cherchent rien de plus que l’asile anglais.

En effet, le gouvernement, anglais avait promis d’accorder cet asile aux mineurs des familles qui se trouvaient à Calais. Cependant, 790 mineurs seulement ont été accueillis en Grande-Bretagne avant l’annonce du Brexit. Après le vote qui a entraîné le départ de la Grande-Bretagne de l’Europe, ces derniers ont tout bonnement fermé l’accès à leur pays. Par conséquent, les immigrés qui s’attendaient à y trouver refuge sont maintenant sans direction.

Par ailleurs, le gouvernement français qui a déployé des sommes généreuses pour faire évacuer la région de Calais pensait avoir trouvé un compromis. Mais, force est de constater que les immigrés sont loin d’être satisfaits par cette offre bienveillante proposée par le gouvernement en fin octobre dernier. Ainsi, la plupart de ces clandestins qui sont retournés à Calais sont de jeunes mineurs qui gardent l’espoir de partir pour la Grande-Bretagne. Ils rentrent donc à Calais dans le but de profiter d’un quelconque rebondissement politique pour entrer dans le pays de leur rêve.

De ce fait, on aperçoit à nouveau à Calais des installations archaïques qui sont faites de bois, de pierre ou d’autres matériaux obtenus sur place. On craint alors que le problème sanitaire se pose à nouveau. De fait, les immigrés de Calais vivent dans l’insalubrité totale et ce phénomène pourrait devenir dangereux non seulement pour eux-mêmes, mais aussi pour les riverains qui vivent à proximité. Curieuses circonstances si on considère le fait que le gouvernement français a vraiment fait des efforts pour offrir de meilleures conditions de vie à ces clandestins.  

 

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.