Un commerce breton à paris

La recherche d’un commerce à vendre à Paris quand on vit au pays bigouden peut se révéler être une véritable péripétie. Il vaut mieux être bien préparé. La recherche d’un commerce prend du temps. Cependant, il faut garder à l’esprit que le temps que vous prendrez en amont est un investissement durable pour les avenirs. Reprendre un commerce vous engage sur plusieurs années.

Préparer sa stratégie de recherche

Préparer sa stratégie commerce à vendre© petite-entreprise.net

Plusieurs critères rentrent en ligne de compte pour trouver le commerce idéal. Il faut d’abord évaluer le budget que vous êtes prêt à mettre dans cet investissement. Ensuite, il faut identifier plusieurs endroits pour effectuer vos recherches. Il ne faut pas se contenter d’une seule zone d’exploration.

En cherchant à différents endroits, 2 ou 3 maximums, vous allez accumuler des informations vous permettant de prendre du recul. Réaliser une étude comparative vous permettra de réaliser que votre premier choix était le bon où que vous ayez pu manquer une opportunité juste à côté.

La recherche dans différentes zones permettrait au futur acquéreur d’un commerce à vendre d’apprécier la concurrence et de savoir si c’est une zone de passage. Si votre investissement se porte sur un petit commerce, il vaut mieux effectivement ne pas choisir de se mettre à l’extérieur de la ville, loin des autres commerces et services susceptibles d’attirer du monde.

La négociation d’un commerce à vendre

Une fois que vous avez trouvé l’endroit qui susceptible de vous convenir, encore faut-il arriver à un accord avec l’acheteur. Une situation qui avantage clairement le breton et son tempérament. Il faut prêter attention au prix de vente du fonds de commerce. En effet, un fonds s’évalue en fonction de plusieurs paramètres, les éléments corporels constitués notamment le matériel indissociable à une bonne exploitation de l’activité.

La difficulté réside dans l’évaluation des éléments incorporels comme la clientèle. Sans clientèle, en effet pas d’activité, c’est pourquoi c’est un élément crucial qui mérite attention. Pour le calculer, on peut notamment se baser sur le chiffre d’affaires du commerce et de sa marge nette.

Le meilleur moyen de faire la part des choses est peut-être de commencer par se rendre sur des sites spécialisés de commerce à vendre comme http://www.murinfo.com/ afin de se rendre compte des prix pratiqués sur le marché et la zone qui vous intéresse.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.