solitude noel

Depuis des années, la fête de Noël représente une occasion parfaite pour réunir de nombreuses familles. Cet idéal est calqué sur le modèle de la Sainte Famille qui avait réuni une grande foule à la naissance de Jésus-Christ. Pour les chrétiens catholiques, les familles doivent nécessairement être ensemble à Noël.

En Europe, cette formule est souvent difficile à appliquer pour diverses raisons. De fait, les personnes âgées se retrouvent souvent seules et délaissées pendant la période de Noël. Une image qui fait peine à voir, mais qui ne va pas en s’améliorant car cette année encore, une multitude de vieillards seront seuls à Noël.   

Le cas de la Bretagne

Bien que les bretons soient des gens chaleureux et accueillants, 19% de personnes âgées passeront la fête de la nativité toute seule. Un constat qui a été établi par un organisme d’orientation en maison de retraite où résident ces derniers. En fait, l’idée de départ quand une personne âgée est envoyée en maison de retraite c’est qu’elle y reçoive des soins spécifiques. Dans plusieurs situations, les personnes âgées sont envoyées en EHPAD lorsqu’elles deviennent dépendantes.Pour ainsi dire que ces centres qui accueillent les personnes âgées n’empêchent pas que les différentes familles leur rende visite.

Par ailleurs, les taux enregistrés dans d’autres régions ne sont pas meilleurs. Les Pays de la Loire font état de 24% de vieilles personnes qui sont isolées la période de Noël. Ceci étant, c’est la deuxième région où les personnes âgées sont le plus délaissés à Noël. Il y a des raisons qui expliquent une pareille situation pour chacun des cas. Cependant, la vérité est que c’est une épreuve difficile pour les concernés.

Des justificatifs face à la situation

L’abandon des personnes du troisième âge à Noël ne provient pas forcément de la volonté de les laisser sans compagnie. En effet, 5 millions de français souffrent de solitude, parmi eux, une personne âgée sur quatre. C’est une réalité qui devient le moins embarrassante car elle crée de réelles frustrations chaque année.

D’après Retraite Plus, la majorité de personnes âgées qui vivent une telle situation n’a pas d’enfants. Dans le pire des cas, la personne du troisième âge est tout simplement abandonnée par sa famille qui vit à des kilomètres plus loin. Par conséquent, pendant la période de Noël, on note une forte hausse du taux de dépression dans les EHPAD. De même, les anciens les plus émotifs subissent une augmentation de la tension artérielle ou sont victimes de déficience du système immunitaire.  

24 ans. Rédactrice web indépendante / Formatrice en rédaction web. Autoentrepreneuse. Ex. Digitaleo. Spécialisée dans les univers lifestyle, mode, voyage et actu.