Vous avez un logement à vendre ou à louer en Bretagne ?

Sachez que vous pouvez prendre en charge tout le processus, de l’annonce à la négociation, sans recourir aux services d’un agent ou d’un courtier immobilier, ce qui vous permettra d’économiser la commission d’agence.

Dans ce cas, il faut organiser les visites comme un professionnel, afin d’éviter de décourager ou d’inquiéter des acheteurs ou locataires potentiels.

Réparations et finitions

Dès la mise en vente ou en location du logement, il est indispensable d’observer les lieux en se mettant à la place d’un acheteur ou d’un locataire potentiel et non avec les yeux d’un propriétaire qui trouve généralement que son bien est parfaitement agencé, décoré et fini.

Assurez-vous que toutes les finitions sont faites, pas de prise mal fixée, de tapisserie un peu décollée, de carrelage cassé, ou toute autre anomalie qui pourrait donner l’impression que le bien n’est pas soigneusement entretenu.
Pensez à enlever tous les éléments de décoration personnels, ainsi que certains meubles (surtout les gros meubles breton), afin d’aérer les lieux, de les dépersonnaliser, et donc de permettre aux visiteurs de se projeter dans le logement, avec leur façon de vivre, leurs meubles et leur déco.

Pour vous préparer au mieux, voici une check-list utilisée par les visiteurs avant de visiter un bien immobilier : http://edito.seloger.com/telecharger-toutes-les-check-lists-visite-appartement-book-2169.html

Prévoir les horaires de visites

Bien sûr, vous pouvez fixer un même rendez-vous à plusieurs personnes, mais certains risquent de se sentir mal à l’aise d’avoir à visiter avec des inconnus.

D’ailleurs, mieux vaut ne pas prendre le risque de voir l’un des visiteurs soulever une question à laquelle les autres n’avaient pas pensé, ou de négliger un visiteur discret, et pourtant intéressant.
Il est donc préférable de fixer plusieurs rendez-vous, avec un délai d’1 heure à 1 h 30 entre deux visites, en fonction de la taille du logement, afin d’accorder à chaque visiteur tout le temps et l’attention qu’il mérite.

Se préparer avant les visites

Si le logement est encore occupé, assurez-vous que rien ne traîne, qu’il n’y a pas de chaussures sur le passage, de jouets un peu partout, de la vaisselle dans l’évier… la propreté et l’ordre doivent régner partout, dedans comme dehors.

Aucune odeur désagréable ne doit être perceptible, animaux, tabac, cuisine… pour les lieux habités, ou odeurs de moisi ou de renfermé, pour les logements vides. Vous pouvez utiliser un produit destructeur d’odeurs ou mettre une goutte d’huile essentielle sur une ampoule, le parfum se diffusera lentement.

La température des lieux doit être agréable, ni trop chaude, ni trop froide, et les volets et rideaux doivent être ouverts pour laisser entrer la lumière et s’il fait nuit, toutes les lumières seront allumées, y compris à l’extérieur, afin de rendre le logement plus agréable.

Organiser un « circuit » de découverte

La visite débutera par l’accueil des visiteurs à l’entrée de la propriété ou dans le hall de l’immeuble pour un appartement.

S’il s’agit d’une maison, faites un tour à l’extérieur, puis entrez pour effectuer la visite en commençant par le rez-de-chaussée et les pièces de vie, puis l’étage et les parties privées et enfin le sous-sol, s’il y a lieu.
Terminez par l’endroit le plus agréable du terrain ou du logement et, à la fin de la visite, proposez aux visiteurs de s’asseoir pour poser des questions et, éventuellement entamer une négociation.
Pendant cette visite, laissez les acheteurs ou locataires potentiels aller et venir à leur guise, mentionnez les côtés agréables, mais aussi les vices connus, susceptibles d’entraîner une annulation de la vente par la suite, et répondez aux questions, toujours sur un ton positif, en restant souriant quoi qu’il arrive.

Si vous en avez la possibilité, avant de recevoir les premières personnes intéressées par votre logement, faites une visite de test avec des proches, amis ou famille, demandez-leur de vous faire part de leurs remarques et suggestions, et accueillez ces conseils de bonne grâce, afin d’améliorer votre prestation.

Pour finir, puisque il n’y a pas mieux que les conseils de Stephane Plaza pour vendre rapidement votre maison, voici le lien vers ses dernières aventures : http://www.m6.fr/emission-maison_a_vendre/

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.