Les individus sont prompts à réagir lorsqu’ils ne sont pas tout à fait en accord avec les interventions de politiciens. On s’attend forcément à une réaction verbale et non physique, seulement les gens peuvent se montrer totalement imprévisibles. D’ailleurs, un incident qui a créé de multiples réactions controversées a été à la une ces jours ci.

Lors d’une sortie concernant la campagne pour la primaire, Manuel Valls a reçu une gifle d’un jeune homme mécontent. Cette scène a eu lieu le mardi 17 janvier, devant la mairie de Lamballe dans les Côtes-d’Armor en Bretagne. Face à cette situation, on a d’une part le corps politique qui est scandalisé, et d’autre part la majorité sinon l’ensemble des internautes ravi par cet acte.

Un incident de plus pour l’ancien premier ministre

Bien que la violence physique soit répréhensible, un jeune homme n’a pas hésité longtemps avant d’appliquer une gifle à Manuel Valls, candidat aux élections présidentielles. Cela s’est produit à la sortie de la mairie de Lamballe. Entouré par le service de sécurité ainsi que le ministre de la défense et président de la région Bretagne, Manuel Valls se prend un bain de foule. Ce dernier salue quelques personnes au passage en leur serrant la main ; une fois devant le jeune homme, celui-ci gueule “Ici c’est la Bretagne” puis lui sert une gifle. Il est immédiatement maîtrisé par le service d’ordre. Après avoir essayé de rassurer la population, Manuel Valls quitte les lieux en coup de vent.

Malheureusement, cet incident de trop survient lorsque le candidat avait à peine réussi à trouver un moment de répit. Quelque temps après l’annonce de sa candidature, celui-ci n’a pas eu une seule occasion de rémission car trop occupé à expliquer son bilan à Matignon. Il y a eu ensuite les deux débats télévisés où on a vu un Valls déterminé, assumant ses idées et ses orientations. Toutefois, il a tenté de relativiser en improvisant une conférence de presse pendant laquelle il a tenu a rappelé que rien ne lui empêchera d’atteindre ses objectifs. Cependant, le jeune homme de 19 ans a écopé d’une condamnation de trois mois de prison avec sursis, dans le cadre d’une comparution avec reconnaissance de culpabilité. De même, il devra verser une somme d’un euro de dommages et intérêts à Manuel Valls.

La réaction des internautes

Les internautes ont tout de suite réagi après que l’incident ait été rendu public. Ceux-ci ont libéralement apprécié l’acte du jeune homme, le traitant de “courageux”, voire de “héros”. Pour certains, l’ancien premier ministre avait besoin de cette baffe pour remettre les pieds sur terre. Aussi, une page de soutien a été créé pour conforter le jeune homme devenu célèbre en peu de temps. Néanmoins, il devra se soumettre à ses différentes sanctions en plus des 105 heures de travail d’intérêt général.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.