Se lancer dans le commerce en tant que débutant est en effet une tâche redoutable. Vous devez non seulement comprendre les aspects techniques des marchés, tels que les différents types d’ordres et les titres à acheter, mais aussi apprendre à développer votre propre stratégie de trading, pour ne citer que deux choses.

Pour vous aider à aller rapidement, nous avons décidé de mettre en place le guide débutant le plus complet pour le trading que vous trouverez en ligne. Nous couvrirons tout ce que vous devez savoir pour démarrer votre propre carrière de trading.

A voir aussi : Quelles sont les banques françaises les plus fiables ?

Le guide sera divisé en six étapes différentes, afin de faciliter la navigation. Vous pouvez utiliser la table des matières ci-dessous pour accéder rapidement à la section souhaitée de l’article.

Commençons par regarder les styles de trading les plus courants, et comment choisir celui qui correspond à vos objectifs !

A voir aussi : Investissement en Bretagne

Table des matières

  • Étape 1 : Décider d’un Style de trading qui vous convient !
  • Étape 2 : Déterminer quels titres vous voulez échanger
  • Étape 3 : Choisir un courtier
  • Étape 4 : Se familiariser avec les différents types de commande
  • Étape 5 : Élaboration et recherche d’une stratégie de trading
  • Étape 6 : Apprenez à protéger votre capital
  • Conseils finaux pour les débutants
  • Fin des mots

Étape 1 : Décider d’un style de trading qui vous convient !

L’ une des premières décisions que vous devrez prendre en tant que nouveau trader, est quel style de trading vous devriez aller. Le choix que vous faites aura un impact important sur le travail qui est requis. Par exemple, une partie du moins de temps nécessitant n’auront pas besoin de plus de 15 minutes par jour, tandis que d’autres styles de trading peuvent vous obliger à vous asseoir près d’un ordinateur toute la journée.

Avant d’examiner la forme de trading qui vous convient le mieux, nous vous présentons les quatre formes de trading que vous choisirez.

Daytrading

C’ est la forme de trading que les débutants ont tendance à se concentrer sur le plus.

En bref, le daytrading signifie que vous fermez toutes les positions avant la fin de la journée. C’est donc une forme de trading au rythme rapide qui nécessite une surveillance constante. Un signal d’achat peut se produire à tout moment, ce qui signifie que vous devrez être sur vos orteils pour ne pas manquer un signal.

Daytrading est le type de trading le plus difficile sur cette liste, et très peu possèdent la capacité de daytrade sans une stratégie de trading entièrement mécanisée. Nous reviendrons à cela plus tard dans l’article !

Avantages de la négoce :

  • Vous n’avez aucun risque du jour au lendemain depuis que vous fermez toujours toutes les positions à la fin de la journée.
  • Souvent, vous êtes autorisé à utiliser plus de levier comme un daytrader, ce qui signifie que vous pouvez extraire plus de profits de votre stratégie de trading. Bien sûr, l’effet de levier est une épée à double tranchant qui amplifiera également les pertes.
  • Si vous avez les bonnes stratégies et l’accès à une bonne infrastructure, vous pouvez gagner beaucoup d’argent.

Inconvénients de la négoce :

  • Il est très difficile de trouver une stratégie de trading rentable
  • Vous devrez surveiller constamment les marchés pendant qu’ils sont ouverts, pour ne pas manquer un commerce.
  • C’ est psychologiquement exigeant de devoir s’asseoir de longues heures devant l’ordinateur, souvent sans faire un seul métier.

Si vous voulez en savoir plus sur le trading de jour, vous devriez certainement jeter un oeil à notre guide de trading de jour.

Swing Trading

Swing trading est une forme de trading plus lente où vous conservez vos positions pendant un jour à quelques semaines au plus. En d’autres termes, un négociant de swing tente d’attraper les hausses de prix à court et à moyen terme.

Pour les débutants, le swing trading est la forme ultime de trading car il prend très peu de temps et peut être exécuté même par ceux qui ont un emploi à temps plein, tout en ayant un grand potentiel de profit.

Pour donner une certaine perspective, vous pourriez être en mesure de balancer le commerce en ne passant que 15 minutes par jour seulement. Vous n’avez qu’à parcourir votre marché à la recherche de signaux, et passer vos commandes pour le prochain marché ouvert.

Avantages du swing trading :

  • Il faut très peu de temps pour balancer le commerce dès que vous avez une stratégie en place. En d’autres termes, il est parfait pour les débutants !
  • Il y a de grandes opportunités de profit
  • Vous pouvez avoir un emploi à temps plein sur le côté
  • C’ est moins exigeant psychologiquement que le commerce de jour

Inconvénients de swing négoce

  • Vous êtes soumis à des risques du jour au lendemain, puisque vous occupez des positions pendant plusieurs jours. Cela signifie que le marché peut s’écarter et aller bien en dessous de votre niveau de stop loss.
  • Si vous négociez des actions, il peut être difficile de trouver des transactions non corrélées. Généralement, vous souhaitez que vos transactions ne soient pas corrélées, afin de réduire le risque.

Pour ceux qui sont intéressés à en apprendre plus sur le swing trading, nous avons un guide massif pour le swing trading qui couvre la plupart des choses que vous devez savoir !

Trading de position

C’ est une forme de trading qui est encore plus lente que le swing trading. Un trader de position typique occupe ses postes de quelques semaines, jusqu’à plusieurs mois, voire des années. Cela signifie qu’ils tentent d’attraper les tendances vraiment longues sur le marché, et utilisent principalement des stratégies de suivi des tendances.

Le trading de position, tout comme le swing trading, prend très peu de temps à exécuter, et pourrait facilement être combiné avec un emploi à temps plein. Ainsi, c’est une excellente forme de trading pour les débutants !

Avantages de la négociation de positions :

  • Cela prend très peu de temps et peut être combiné avec un travail de jour
  • Vous conservez des postes pendant de longues périodes, ce qui signifie que les coûts transactionnels ne sont pas un problème.

Inconvénients de la négociation de position :

  • Les stratégies de trading de position ont tendance à avoir des taux de gain assez bas, ce qui peut rendre difficile l’exécution constante des transactions au fur et à mesure qu’elles se produisent.
  • Certaines personnes affirment que les traders de position manquent des opportunités à court terme puisqu’ils ont leur capital lié dans leurs positions à long terme.

Trading algorithmique

La dernière forme de trading que nous couvrirons est celle qui est notre principal objectif ici chez The Robust Trader.

Le trading algorithmique est le trading par des règles définies, qui sont exécutées par un ordinateur. Cela signifie que vous n’ont pas à surveiller une stratégie tout le temps, mais peut laisser cela à un ordinateur. Ainsi, vous pouvez échanger de nombreuses stratégies en même temps, ce qui se traduit par une gestion et une diversification supérieures des risques, ce qui se traduit également par un potentiel de profit plus élevé.

Avantages du trading algorithmique

  • Vous n’avez pas à passer du temps à exécuter vos stratégies, et avez plus de temps libre.
  • Vous pouvez échanger beaucoup de stratégies de trading. Nous échangeons parfois 100 stratégies ou plus en même temps. Cela ouvre des possibilités inégalées de diversification entre les délais, les marchés et les styles de trading, ce qui se traduit par des rendements plus élevés à un risque moindre.
  • Vous pouvez passer votre temps à développer des systèmes de trading rentables, au lieu de passer des commandes manuellement.
  • Moins exigeants psychologiquement

Inconvénients du trading algorithmique :

  • Il pourrait ne pas être la forme de trading la plus conviviale pour les débutants

Notre guide de 10 000 mots pour le trading algorithmique est l’endroit idéal pour commencer si vous voulez en savoir plus sur cette forme de trading.

Décider de la forme de trading qui vous convient le mieux.

Après avoir été présenté avec quatre styles de trading différents, vous pouvez vous demander lequel vous convient le mieux. Après tout, le style de trading que vous devriez opter dépend fortement de vos préférences personnelles, ainsi que des objectifs que vous avez fixés en tant que trader.

Indépendamment de vos aspirations, nous vous recommandons généralement de commencer par swing trading si c’est votre première tentative. D’après notre expérience, c’est le style de trading parfait pour les débutants, car il ne nécessite pas trop de temps et vous permet d’essayer le trading avant de vous aventurer dans des formes de trading plus exigeantes.

Pour vous faciliter la tâche, nous avons résumé quelques points pour chaque style de trading, qui peuvent vous aider à prendre votre décision. Cependant, puisque daytrading n’est pas adapté pour un débutant, nous avons choisi de ne pas l’inclure ci-dessous.

Vous devriez aller avec swing trading si vous :

  • Vous voulez essayer le trading
  • Vous n’avez pas beaucoup de temps à passer
  • Souhaitez-vous un potentiel de profit raisonnable

Vous devez choisir le trading de position si :

  • Vous voulez un style de trading encore plus lent qui ne nécessite pas beaucoup de temps
  • Vous êtes à l’aise pour de longues périodes de temps, ainsi que vous vous trompez la plupart du temps.

Vous devriez opter pour le trading algorithmique si vous :

  • Sont vraiment sérieux au sujet de votre trading et pourrait même envisager d’aller à plein temps quelque temps sur la route.
  • Vous voulez être en mesure de commerce de jour sans passer tous vos jours devant un écran d’ordinateur.
  • Tu veux garder ton boulot de jour. Vous pouvez développer les stratégies que l’ordinateur métiers dans votre temps libre.

Si vous ne vous sentez toujours pas sûr de quelle forme de trading vous devriez aller pour, swing trading est probablement le meilleur choix pour vous.

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, alors nous vous recommandons de jeter un coup d’œil à nos guides de swing trading et de trading algorithmique.

Étape 2 : Décider des valeurs mobilières que vous souhaitez échanger

Trading Guide pour débutants

La plupart des débutants entrent dans le monde du commerce dans le but de négocier ce qu’ils savent le mieux, et généralement, c’est-à-dire des actions.

Bien que le trading d’actions soit un bon choix, il existe d’autres types de titres que vous devriez certainement envisager de donner un coup de chance ! Jetons un coup d’oeil à certains des plus communs, et à leurs avantages et inconvénients.

Stocs/FNB

La plupart des gens qui commencent à négocier veulent aller avec des actions, et c’est un excellent choix. En plus d’avoir des centaines sinon des milliers de titres à négocier, vous pouvez également négocier des FNB qui suivent des produits comme l’or et le pétrole brut, pour obtenir encore plus d’options.

Avantages des actions et des ETF :

  • Il y a beaucoup de titres à choisir, ce qui signifie qu’il y a beaucoup d’opportunités.
  • Vous pouvez même négocier des produits de base et des indices financiers, par le biais des FNB
  • Il existe de nombreux stocks liquides qui peuvent être échangés en grandes quantités sans problème.

Inconvénients des stocks :

  • Le trading est principalement limité aux heures d’ouverture régulières, à quelques exceptions près pour le trading après les heures de travail.
  • Bien qu’il existe un certain nombre de FNB qui suivent les produits de base et les indices financiers, vous constaterez qu’il y a souvent plus de volume dans les contrats à terme concurrents.

Futures

Les contrats à terme sont des instruments à effet de levier et sont essentiellement des accords d’achat ou de vente d’une quantité prédéterminée d’une marchandise ou actif, à une date et un prix futurs.

Si cela est un peu difficile à comprendre, l’explication la plus simple est que les contrats à terme suivent le cours d’un actif sous-jacent, tel que l’or ou un indice boursier, et fournissent beaucoup d’effet de levier. Cela signifie que vous pouvez prendre des positions relativement importantes même avec un compte de trading plus petit.

Alors, pourquoi devriez-vous négocier des contrats à terme ? Eh bien Jetons un coup d’oeil aux avantages :

Avantages des contrats à terme :

  • Il existe de nombreux contrats à terme liquides disponibles pour une variété de marchés, où il pourrait être difficile de trouver d’autres alternatives avec un volume de négociation suffisant.
  • Vous pouvez négocier presque 24/5, même lorsque le marché est fermé.
  • Les contrats à terme offrent beaucoup d’effet de levier
  • Ce sont des contrats normalisés. Cela signifie que vous savez toujours dans quoi vous vous achetez et quelles conditions s’appliquent.
  • Si vous avez été dans les options, vous savez qu’elles sont soumises à une « désintégration temporelle », ce qui signifie que la valeur du contrat diminue à mesure qu’il approche de la date d’expiration. Les contrats à terme n’ont pas cet avantage, ce qui représente un avantage important si vous voulez détenir vos positions comme vous détenez n’importe quelle action ou FNB.

Inconvénients des contrats à terme :

  • Les contrats futurs ont toujours une date d’expiration définie, et pour rester dans une position à l’expiration d’un contrat, vous devrez « replacer » la position. Cela signifie que vous passez du contrat qui expire à un contrat avec une date d’expiration ultérieure. Notre article sur la façon de refaire un contrat à terme couvre plus en détail cette question.
  • L’effet de levier est une épée à double tranchant et peut être très dangereux si vous n’êtes pas au courant de son fonctionnement. Ainsi, vous devez vous assurer de comprendre cela avant de négocier à terme.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les contrats à terme, nous vous recommandons de lire notre guide des contrats à terme.

CFD

CFD, qui signifie « contrats pour différence » sont similaires à des contrats à terme à certains égards, mais très différents dans d’autres.

Les CFD offrent beaucoup d’effet de levier, mais contrairement aux contrats à terme, ils ne sont pas négociés en bourse. Au lieu de cela, une transaction CFD est toujours effectuée entre l’acheteur et le courtier, plutôt que le courtier agissant comme un intermédiaire entre l’acheteur et l’échange.

Cela signifie que les CFD ne négocient pas dans un marché ouvert centralisé, où des cotations et des taux sont accessibles à tous les participants du marché. Ainsi, certains fournisseurs de CFD ont été accusés de manipulation des prix. Cependant, avec la concurrence féroce entre les courtiers CFD de nos jours, cela ne devrait plus être un problème.

Une autre différence importante est que les courtiers CFD facturent rarement des commissions. Au lieu de cela, ils prennent un écart, ce qui signifie que les acheteurs doivent toujours entrer dans une position légèrement supérieure au prix du marché, et les vendeurs doivent toujours ouvrir leurs positions légèrement au-dessous du prix du marché. Ainsi, la différence entre le marché prix et le prix facturé par le courtier va directement dans la poche du courtier CFD.

Avantages des CFD :

  • Vous pouvez négocier presque 24/7, même lorsque le marché est fermé
  • Ils offrent beaucoup d’effet de levier.
  • Contrairement aux contrats à terme, les CFD n’expirent pas et ne vous obligeront pas à refaire vos positions.
  • Commencer est facile et rapide

Inconvénients des CFD :

  • Encore une fois, l’effet de levier est une épée à double tranchant et doit être utilisé avec prudence
  • La propagation peut être assez élevée, ce qui rend impossible de profiter de petits mouvements. Assurez-vous de vérifier les écarts de votre courtier avant d’ouvrir un compte
  • Les contrats ne sont pas standardisés et ne négocient pas sur une bourse ouverte

Quel type de sécurité devriez-vous opter ?

Le type de sécurité que vous devriez opter dépend beaucoup du type de trading que vous voulez faire, ainsi que de vos préférences personnelles. Ainsi, il n’est pas possible de donner une réponse universelle. Au lieu de cela, nous allons continuer comme nous l’avons fait dans la section précédente de l’article, et énumérer quelques points pertinents pour chaque type de sécurité.

Le trading d’actions vous convient si :

  • Vous êtes principalement intéressé par le commerce de marques courantes que vous connaissez, telles que Coca Cola, Microsoft et Google.
  • Vous voulez choisir parmi beaucoup de titres. Il y a littéralement des milliers de stocks là-bas.
  • Vous voulez vous concentrer sur le swing trading, où vous utilisez souvent une stratégie pour beaucoup d’actions. Le grand nombre de stocks à choisir augmente les chances qu’il y ait toujours quelque chose à échanger.

Futures Trading vous convient si :

  • Vous voulez avoir accès à de nombreux marchés de matières premières, à quelques paires de devises et aux indices boursiers les plus couramment négociés, comme l’indice S&P500 et Dow Jones. De nos jours, il y a aussi des contrats à terme sur les actions.
  • Vous voulez échanger des marchés qui sont ouvert presque 24/5. Alors que certains marchés à terme ne sont ouverts que pour la session quotidienne, les principaux contrats peuvent être négociés toute la nuit en semaine, avec un court arrêt pour la maintenance.
  • Votre trading est assez court terme. Les contrats à terme ne sont pas adaptés aux traders qui aiment conserver leurs positions pendant de nombreuses années, en raison de contango et de retard.

CFD Trading vous convient si :

  • Vous voulez un accès rapide et facile aux marchés également offerts par le trading à terme
  • Vous voulez avoir accès aux marchés 24/7. Bien que tous les courtiers n’offrent pas cela, il y a des courtiers qui le font.
  • Vous comprenez que les CFD coûtent plus cher à négocier que les contrats à terme, mais vous avez l’impression que les autres avantages valent le coût supplémentaire.

Donc, nous espérons que nous vous avons donné quelques conseils et rendu les choses un peu plus claires. Pourtant, nous comprenons que cela peut être une décision difficile et nous vous suggérons de prendre votre temps pour voir lequel vous convient meilleur !

Étape 3 : Choisir un courtier

Choisir un courtier

L’ étape suivante consiste à ouvrir un compte de trading avec un courtier de votre choix. Selon le type de titres que vous allez échanger, vous devriez consulter un courtier qui se spécialise dans vos produits particuliers. En outre, vous devriez rechercher les choses suivantes :

1. Comparer les commissions et les frais transactionnels

L’ effet des commissions et des frais de transaction ne doit pas être sous-estimé. Surtout pas si vous négociez une stratégie de trading au rythme rapide qui fait beaucoup de transactions et donc encourir des coûts beaucoup plus rapidement.

Aujourd’hui, de plus en plus de courtiers boursiers sont passés à ne pas facturer de commission du tout, ce qui vous place dans une situation très favorable si vous cherchez à négocier des actions ou des FNB.

C’ est également le cas des CFD négociés auprès des principaux courtiers CFD. Gardez juste à l’esprit que bien que ces contrats ne coûtent rien en glissement, ils ont souvent un écart important qui pourrait être assez important.

2. Méfiez-vous des minimums de compte

Certains courtiers peuvent exiger un investissement initial minimum, comme 500$ ou 1000$, ce qui pourrait être un problème si vous cherchez à commencer avec un petit montant.

3. Faites attention aux frais de compte

Même s’il n’est pas possible d’éviter complètement tous les frais de compte, vous devriez certainement faire de votre mieux pour les minimiser autant que possible. Par exemple, de nombreux courtiers factureront des frais pour les opérations de base, comme la fermeture de votre compte ou le transfert de fonds de votre compte.

Voici quelques frais communs que vous devriez consulter avant d’aller avec un courtier :

  • Frais annuels
  • frais d’inactivité
  • Abonnements pour les données de marché
  • Abonnements aux plates-formes de trading

Comme vous le voyez, il y a beaucoup de frais que les courtiers pourraient vous facturer si vous ne faites pas attention !

3. Considérez vos besoins en matière de technologie commerciale et d’éducation

Certains courtiers, comme TradeStation, offrent gratuitement des plateformes de trading avancées à leurs clients, tandis que d’autres courtiers offrent simplement les bases mêmes en termes d’exécution des ordres et autres.

Si la plateforme de trading est importante pour vous, vous devriez certainement jeter un oeil autour de voir ce que les différents courtiers offrent. Bien que les plateformes soient souvent disponibles même pour ceux qui ne détiennent pas de compte auprès du courtier, il y a généralement des frais mensuels assez élevés que vous voulez éviter.

Une autre considération clé est les ressources éducatives disponibles. De nombreux courtiers essaient de rendre leurs services aussi attrayants que possible pour les nouveaux arrivants sur le marché en fournissant de nombreuses bibliothèques de matériel éducatif.

Étape 4 : Se familiariser avec les différents types de commande

Types de commande différents

Une fois que vous avez un compte de trading ouvert, il est temps de comprendre les différents types de commandes que vous utiliserez.

Nous aborderons brièvement les quatre types de commandes les plus courants, qui sont

  • Commandes du marché
  • Commandes d’arrêt
  • Limiter les commandes
  • Ordres de limite de

Commandes du marché

Les ordres de marché sont les types d’ordres les plus courants et sont essentiellement des ordres d’achat ou de vente au prix le plus proche offert par le marché. Si vous cliquez sur le bouton Acheter ou vendre sans faire de configuration à votre commande, il s’agit du type de commande que vous utiliserez.

Ordre d’arrêt

Un ordre stop est un ordre qui restera sur le marché jusqu’à ce que le prix atteigne le niveau d’arrêt spécifié. Une fois cela fait, il sera transformé en ordre de marché.

Donc, si le marché se négocie à 100$, et nous émettons un ordre d’achat stop avec le niveau d’arrêt fixé à 110$, alors l’ordre sera se transformer en un ordre de marché dès que le prix atteint 110$.

Limiter les commandes

Un ordre limite est un type d’ordre qui ne sera exécuté qu’au prix limite ou mieux.

Donc, si nous émettons une commande limite d’achat avec un prix limite à 120$, alors nous n’achèterons la garantie qu’à 120$ ou moins.

De même, si nous émettons une commande limite de vente dont le prix limite est de 120$, nous ne vendrons le titre qu’à 120$ ou plus.

Ordres de limite de

L’ ordre stop-limit est une combinaison des types d’ordre stop et limite.

En substance, cela signifie que vous placez un ordre stop qui ne sera pas transformé en ordre de marché une fois que le niveau d’arrêt est atteint, mais un ordre limite.

Donc, si nous avons un ordre de limite d’arrêt de vente avec le niveau d’arrêt fixé à $115 et un plafond à 110$, cela signifie qu’une ordonnance limite d’achat à 110$ ou plus sera émise une fois que le marché sera tombé à $115.

Avec un ordre limite d’arrêt, vous avez plus de contrôle sur le prix auquel votre commande va être remplie.

Dans l’image ci-dessous, vous voyez comment le niveau limite est défini en dessous du niveau d’arrêt. Cela signifie que l’ordre limite d’arrêt de vente vendra le poste dès que le niveau d’arrêt est atteint, à condition que le poste puisse être pourvu au niveau limite ou supérieur.

Ordre de limite d’arrêt

Étape 5 : Élaboration et recherche d’une stratégie de trading

Élaboration d’une stratégie de trading

C’ est le plus grand et le plus important défi que vous devrez surmonter en tant que trader. Sans stratégie de trading rentable, vous avez très peu de chances de succès, et vous finirez probablement en tant que trader perdant.

Exprimé d’une autre manière, vous pourriez dire que le commerce sans une stratégie éprouvée est comme le jeu. Et en tant que commerçants, le jeu est la toute dernière chose que nous voulons passer notre temps à faire, car il ne ont une espérance positive.

En fait, la plupart des traders n’ont pas de stratégie de trading gagnante, ce qui est l’une des principales raisons pour lesquelles jusqu’à 90% ou plus de tous les traders échouent !

Alors, que faut-il pour ne pas tomber dans cette catégorie ? Que devez-vous faire différemment ?

Eh bien, vous devez valider les modèles et les idées que vous essayez d’échanger. La plupart des commerçants ne le font jamais, et finissent par croire en des stratégies et des modèles qui n’ont aucun avantage !

Comment valider une stratégie

Pour s’assurer qu’une stratégie fonctionne, vous pouvez aller de trois façons.

  1. Vous pouvez échanger la stratégie sur papier pendant un certain temps, et voir comment elle se classe
  2. Vous pouvez utiliser des données historiques pour placer manuellement des transactions comme elles auraient eu lieu historiquement.
  3. Ou bien, vous pouvez utiliser un logiciel rétrotest pour simuler les performances historiques de votre stratégie.

La dernière option des trois est de loin l’approche la plus efficace, simplement parce qu’elle prend si peu de temps. Le fait de devoir passer manuellement par une stratégie prend beaucoup de temps, et l’apprentissage d’un bon langage de codage, comme Easylanguage, libérera beaucoup de temps qui pourrait être consacré à des tâches plus productives.

Avec backtesting, dès que vous avez codé votre stratégie, vous appuyez sur un bouton et obtenez un rapport de performance comme celui ci-dessous. Cela permet d’écarter une idée si elle ne montre aucun mérite, plutôt que de passer plusieurs mois ou années à négocier quelque chose qui ne fonctionne pas !

Stratégie de trading

Cependant, même si le backtesting est toujours l’un des meilleurs outils que vous pouvez utiliser en tant que trader, il est inutile si vous ne savez pas comment l’utiliser correctement.

Beaucoup de nouveaux traders croient qu’ils peuvent tout simplement commencer à négocier tout ce qui fonctionne bien dans le dos. Après tout, il a bien fonctionné dans le passé, alors pourquoi ne pas l’échanger ?

Eh bien, c’est ici que la question de l’ajustement de courbe vient en jeu.

Qu’ est-ce que l’ajustement de courbe ?

En bref, l’ajustement des courbes signifie que ce que vous observez sur les marchés peut être le résultat d’un pur hasard. En fait, la plupart des actions du marché sont totalement aléatoires et ne peuvent pas être utilisées pour négocier avec succès. Seule une petite partie de toutes les données là-bas est « vrai » comportement du marché, qui peut être utilisé pour construire des stratégies de trading réussies.

Alors, comment discerner entre le comportement réel du marché et le caractère aléatoire sur le marché ?

Nous allons il y a quelques méthodes qui essaient de résoudre ce problème, avec des résultats variables. Selon nous, la meilleure chose que vous puissiez faire est de laisser votre stratégie reposer pendant un certain temps pour la validation. Pendant ce temps, vous enregistrez les métiers qu’il faut, et une fois que vous avez assez de transactions pour faire une observation statistiquement significative, vous voyez si la stratégie tient.

Dans notre article sur la façon de construire une stratégie de trading, nous discutons de la question de l’ajustement de courbe dans beaucoup plus de détails, ainsi que d’autres moyens de réduire son impact sur les stratégies de négociation.

Trois étapes simples pour construire une stratégie de trading

  1. Venez avec une idée
  2. Testez l’idée avec l’une des trois méthodes qui viennent d’être mentionnées.
  3. Valider l’idée, pour s’assurer qu’elle n’est pas ajustée à la courbe.

Étape 6 : Apprenez à protéger votre capital

Gestion de l’argent

Quand certains traders ont finalement trouvé une stratégie de trading, ils croient qu’ils sont tous prêts. La seule chose qu’ils ont à faire est de prendre aussi gros que le solde de leur compte le permet, et de collecter les bénéfices.

Maintenant, ceux qui adoptent cette approche n’ont pas compris un aspect du trading qui est aussi important que d’avoir une bonne stratégie de trading

Nous parlons de gestion des risques !

Pourquoi la gestion des risques est importante

Toutes les stratégies de trading, quelle que soit la qualité ils sont, auront leurs stries perdantes et mauvaises périodes. Et comme si cela ne suffisait pas, toutes les stratégies de trading finiront par échouer, car les marchés changent constamment et rendent les vieux concepts hors de la synchronisation avec le marché.

Pour ces raisons, il est primordial de ne jamais risquer trop le solde de votre compte lors d’une transaction. Sinon, vous risquez d’être anéanti lorsque vous entrez dans une série de pertes, ou que vous vous engagez dans un retrait important qui est difficile à récupérer.

Une chose essentielle à réaliser ici est les rendements qui sont nécessaires pour revenir à l’augmentation du seuil de rentabilité plus rapidement plus vous perdez d’argent.

Par exemple, pour récupérer d’une perte de 20 %, vous aurez besoin d’un rendement de 25 %.

Cependant, pour vous remettre d’une perte de 50 %, vous aurez besoin d’un rendement massif de 100%.

C’ est pourquoi il est si important de limiter vos pertes potentielles pour ne pas entrer dans un trop gros rabattage.

Alors, comment pouvez-vous empêcher ces types de pertes massives de se produire en premier lieu ?

Voici quelques conseils qui vous aideront !

1. Toujours utiliser un stop loss

Il est essentiel que vous contrôlez toujours le montant maximum que vous êtes prêt à risquer sur chaque transaction. Si vous ne le faites pas, les pertes peuvent s’accumuler rapidement et vous entraîner dans ces gros rabais dont il est si difficile de récupérer.

Alors, qu’est-ce qu’un stop loss ?

Fondamentalement, un stop loss est un ordre d’arrêt placé à une certaine distance de l’entrée. Dès que le marché atteint le niveau d’arrêt, un ordre de marché sera émis et vous serez mis hors du marché.

Généralement, vous devez placer le stop loss de sorte que vous ne risquez jamais plus d’environ 2% du compte sur chaque transaction.

Donc, si vous avez 100$, et achetez un stock au prix de 50$, la distance la plus éloignée de l’entrée vous devriez placer votre arrêt est de 4$, ou au niveau de 46$.

Notre guide complet des ordres stop-loss couvre cela dans beaucoup plus Profondeur !

2. Commencez petit

Lorsque vous commencez en tant que nouveau trader, vous devriez envisager de négocier des positions plus petites pour réduire l’impact des erreurs inévitables que vous ferez en tant que débutant. Cela pourrait signifier un plafonnement du risque maximal par transaction à 0,5 % ou même à un niveau inférieur.

Ensuite, à mesure que vous acquérez plus d’expérience, vous pouvez augmenter la taille de votre poste jusqu’à environ 2 % dont nous venons de parler.

3. Trade plusieurs stratégies

Bien qu’il puisse sembler difficile de trouver une stratégie au départ, il reste un fait que le trading de plusieurs stratégies de trading est un excellent moyen de réduire votre niveau de risque.

La raison en est que les différentes stratégies ont tendance à ne pas être corrélées, ce qui signifie que leurs périodes de perte ne sont pas susceptibles de se produire en même temps. Ainsi, comme une stratégie produit plusieurs pertes, l’autre pourrait compenser en produisant plusieurs gagnants, et l’inverse. Cela crée une courbe d’équité plus uniforme et est l’une des raisons pour lesquelles nous, chez The Robust Trader, nous nous concentrons principalement sur le trading algorithmique, où nous pouvons négocier jusqu’à 100 stratégies de trading en même temps.

Une autre raison est que deux stratégies de trading distinctes ne sont pas susceptibles d’échouer en même temps. Même si la plupart des éducateurs ne veulent pas vous dire que toutes les stratégies de trading ont une durée de vie limitée, c’est la dure vérité avec laquelle nous devrons traiter en tant que traders.

Conseils finaux pour les débutants

Conseils de négociation

Maintenant, nous avons couvert quelques étapes très importantes que vous pouvez prendre en tant que trader pour augmenter vos chances de survivre au jeu !

Pour compléter le guide, nous vous ferons part de quelques conseils qui, nous savons, vous aideront beaucoup au début !

1. Toujours tenir un journal de trading

Bien que la tenue d’un journal de trading ne semble pas être l’idée la plus excitante, vous devriez nous faire confiance quand nous disons que cela aidera à amener votre trading à de nouveaux sommets !

En tenant un journal avec vos erreurs, un journal de votre état émotionnel, et ce qui s’est bien passé, vous pouvez revenir et analyser vous-même et vos résultats de trading. Bientôt, vous allez certainement commencer à remarquer les modèles et les aspects de votre trading qui doivent être travaillés.

En fait, pour nous-mêmes, la revue commerciale a été un outil indispensable dans la lutte continue pour toujours s’améliorer et grandir en tant que commerçant !

Pas encore convaincu ? Ensuite, vous voudrez peut-être en savoir plus sur les dix avantages de tenir un journal de négociation.

2. Faites attention à qui vous avez confiance

Le monde du commerce est jonché de faux vendeurs qui vendent le rêve, sans même savoir s’échanger eux-mêmes. Surtout youtube est plein de faux traders qui promettent des richesses aux masses si vous venez de suivre leurs conseils spécifiques. Beaucoup de débutants ont tendance à tomber pour ces types d’escroqueries commerciales.

Pour faire confiance à un vendeur commercial, vous, tout d’abord, ils veulent s’assurer qu’ils échangent leur propre argent. Montrer des métiers en rétrospective peut être fait par n’importe qui, et ne prouve rien.

Une bonne chose à voir, c’est s’ils offrent un saint Graal. C’est-à-dire, la seule stratégie de trading qui mettra fin à toutes les pertes, et vous permettra de trader heureusement par la suite.

Si quelqu’un fait une telle réclamation, vous pouvez être sûr à 100% qu’il est soit une arnaque ou qu’il utilise des méthodes contraires à l’éthique pour vous vendre son matériel de formation. Le trading est difficile et aucune stratégie de trading ne durera éternellement. C’est la vérité simple qu’aucun commerçant, quelle que soit sa compétence, ne peut échapper.

3. Prendre un cours

Apprendre le commerce par vous-même en tant que débutant peut être une tâche ardue. Et à en juger par les statistiques, la plupart des gens, malheureusement, vont échouer.

En suivant un cours de trading approprié, vous serez sur la bonne voie dès le début, en apprenant de personnes qui sont déjà là où vous veulent l’être.

Bien sûr, vous devriez toujours faire votre devoir de diligence avant de dépenser de l’argent sur un cours. Comme nous venons de le mentionner, le commerce est jonché de gens qui ne veulent rien d’autre que votre argent et n’offrent rien en retour.

Chez The Robust Trader, nous offrons une variété de cours sur tout, du swing trading aux cours avancés de trading algo. Assurez-vous de les vérifier !

Fin des mots

Devenir un commerçant rentable est en effet un grand engagement qui prendra beaucoup de temps, d’efforts et d’énergie. Mais pour ceux qui réussissent, il y a beaucoup d’argent à gagner si vous gardez juste une perspective plus longue !

Nous espérons que ce guide a été utile et réussi à recueillir beaucoup d’informations que vous aimeriez en tant que nouveau trader. Une fois de plus, nous aimerions mentionner nos guides détaillés ci-dessous, qui sont d’excellentes sources d’information pour ceux qui commencent tout juste.

  • Notre guide de trading algorithmique
  • Notre swing trading
  • guide Notre guide de commerce du jour