Toute société possède ses contraintes et ses obligations. Certaines sont liées aux matériaux qu’elle emploie ou au carburant nécessaire au fonctionnement de ses engins, d’autres sont liées à des problématiques environnementales ou bien aux engagements de cette société vis-à-vis du label auquel elle prétend… Bref il ne suffit pas pour ses salariés simplement de faire leur métier, mais aussi de le faire d’une certaine façon. D’ailleurs bien souvent il s’agit autant de faire preuve de bon sens que de se donner les moyens d’être le plus opérationnel possible. 

Le lisier dans l’agriculture et l’élevage

L’un des exemples qui sont symptomatiques de cet état des choses est la gestion du lisier dans les élevages, voire dans les entreprises agricoles. Si elle est laissée de côté parce que jugée trop contraignante ou trop onéreuse, l’entreprise en paye forcément les conséquences à terme : le lisier s’entasse et les odeurs désagréables s’accroissent, ce qui peut devenir gênant pour les personnes qui travaillent sur place comme pour les habitations voisines. En revanche si elle décide d’investir dans un malaxeur à lisier électrique, cela lui permet d’une part de ne pas subir ces conséquences négatives, mais aussi de disposer d’un engrais naturel reconnu pour ses nombreuses qualités.

A voir aussi : Mieux vivre dans un espace réduit

Le retour de la nature et du naturel

Après des décennies de diffusion de produits chimiques sur tous les champs, d’insecticides comme de pesticides, il était temps de faire machine arrière dans le monde agricole. D’ailleurs la faute de l’extension progressive de la pollution ne revient pas nécessairement aux exploitants agricoles, mais aussi et surtout à ceux qui fabriquent les engrais et les produits qui permettent aux agriculteurs de lutter contre les invasions d’insectes et les pandémies. Mais plutôt que de jeter la pierre à qui que ce soit, aujourd’hui tout le monde a compris que l’important était de changer de comportement et d’en revenir à des comportements plus responsables, tout simplement. On emploie donc le lisier comme engrais, on ne désherbe plus avec des produits qui infertilisent les terres… L’avancée des technologies est importante, mais le respect de la nature l’est tout autant.