Le Plateau des Capucins se transforme. Un projet a été lancé dans cette friche de l’agglomération de Brest. Les anciens entrepôts de la base de la marine laissent peu à peu la place à une zone commerciale, un centre culturel et un parc de logements.

Un projet culturel

La création de ce nouveau Plateau des Capucins est accompagné d’un véritable projet culturel. Celui-ci est conséquent puisqu’il va permettre d’accueillir le nouvel atelier du centre des arts de la rue Le Fourneau, une médiathèque et peut-être un cinéma (plus d’informations ici et ).

riva

Des logements écologiques à prix abordable

Si le projet culturel est très ambitieux, il s’accompagne aussi de la création de commerces et de nouveaux logements. Cent six appartements de standing se sont implantés dans l’éco-quartier des Capucins, dans la Métropole Brest. Riva est un projet immobilier bien ancré dans une ville portuaire et universitaire en plein essor. « Logements écologiques au prix abordable », tel est la grande ligne de la construction des quatre résidences dénommés Riva 1, Riva 2, Riva 3 et Riva Acces dans ce lieu emblématique de la Bretagne.

Les logements allants de T1 bis en 5 pièces sont dotés de la réglementation thermique RT2012, de terrasse et balcon bien orientés et munis de plante verte et d’un intérieur confortable, le tout dans une ville dynamique. La ville de Brest est en effet une ville où côtoie industrie, activité tertiaire et travaux de recherche et de conception propice à une meilleure qualité de vie. Ainsi, les logements Riva peuvent faire l’objet d’une habitation principale ou être exploitée en tant qu’investissement locatif.

capucins-brest-riva

L’architecture de l’immeuble est une forme géométrique soignée construit avec des matériaux de haute qualité et durable. Le programme immobilier Riva dont la première livraison est prévue en 2017 s’inscrit au beau milieu d’un vaste programme local visant à donner à l’EcoQuartier des Capucins des infrastructures attrayants.

Un transport urbain atypique

Mais comme ce projet est véritablement novateur, il a su innover avec un transport atypique puisqu’il va posséder le premier téléphérique urbain de l’hexagone. Une première qui va certainement attirer les curieux !

31 ans. Webmarketeur. A l’écoute d’opportunités dans la région nantaise. Ex-EKYOG. Spécialisé dans l’univers du web, du marketing, de l’économie et de la finance.