mesure que l’utilisation légale du chanvre et d’autres produits du cannabis augmente, les consommateurs sont de plus en plus curieux de connaître leurs options. Cela inclut le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC), deux cannabinoïdes naturels trouvés dans les plantes du genre Cannabis. Ces deux cannabinoïdes, bien que chimiquement similaires, ont des dynamiques et des effets différents. À

Les cannabinoïdes sont des composés présents dans les plantes de chanvre et de marijuana. Les cannabinoïdes dérivés de la plante de marijuana contiennent du tétrahydrocannabinol (THC) responsable de l’effet psychotrope recherché par les consommateurs à des fins récréatives. Il produit des sentiments d’euphorie et de relaxation, ainsi qu’un déficit temporaire de mémoire et d’attention.

A lire en complément : Quels sont les effets du CBD ?

Il existe plusieurs types de cannabinoïdes dans la plante de cannabis :

  • Acide tétrahydrocannabinolique (THCA)
  • Tétrahydrocannabinol (THC)
  • Acide cannabidolique (CBDA)
  • Cannabidiol (CBD)
  • Cannabinol (CBN)
  • Cannabigérol (CBG)
  • Cannabicromène (CBC)
  • Tétrahydrocannabivarine (THCV)
  • Cannabidivarine (CBDV)

A lire également : 2017 : un calendrier politique bien chargé !

Bien qu’il existe de nombreux autres cannabinoïdes dans le cannabis, le CBD et le THC sont les plus étudiés © CannaZine À l’exception du THC, le cannabidiol (CBD) est le cannabinoïde le plus connu et souvent celui qui est présent en plus grande quantité. Son utilisation se démocratise de plus en plus, entraînant l’essor du commerce légal, les grands détaillants multipliant les produits, les magasins et les franchises CBD dans le monde entier. Le CBD et le THC ont exactement la même structure moléculaire : 21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène et 2 atomes d’oxygène. Une légère différence dans la façon dont les atomes sont organisés explique les différents effets sur le corps.

Le CBD et le THC sont chimiquement similaires aux endocannabinoïdes présents dans l’organisme. Cela leur permet interagissent avec les récepteurs aux cannabinoïdes. L’interaction affecte la libération de neurotransmetteurs dans le cerveau. Les neurotransmetteurs sont des substances chimiques qui transmettent des messages entre les cellules et jouent un rôle dans la douleur, la fonction immunitaire, le stress et le sommeil, etc.

Les effets souhaités du CBD et du THC sur l’organisme

Malgré leurs structures chimiques similaires, le CBD et le THC n’ont pas les mêmes effets psychoactifs. Le CBD est psychoactif, mais pas au même titre que le THC. Il ne produit pas l’effet psychotrope associé au THC. Il a été démontré que le CBD soulage l’anxiété, la dépression et les convulsions. Le THC se lie aux récepteurs cannabinoïdes 1 (CB1) du cerveau. Il produit un puissant sentiment d’euphorie. Le CBD se lie très faiblement, sinon tous, aux récepteurs CB1. Le CBD a besoin de THC pour se lier au récepteur CB1 et, à son tour, peut aider à réduire certains des effets psychoactifs indésirables de THC, comme l’euphorie ou la sédation.

Le cannabidiol est reconnu pour ses effets thérapeutiques dans le contexte de diverses pathologies ou troubles physiologiques. Crédits : WLS Le CBD et le THC ont bon nombre des mêmes avantages médicaux. Ils peuvent soulager bon nombre des mêmes troubles. Cependant, le CBD ne provoque pas les effets euphoriques du THC. Certaines personnes peuvent préférer utiliser du CBD en raison de l’absence de cet effet secondaire.

Plusieurs études ont montré que le CBD peut être utilisé dans un certain nombre de conditions médicales : convulsions, inflammation, douleur, psychose ou troubles mentaux, maladies inflammatoires de l’intestin, nausées, migraine, dépression et anxiété. Bien que le THC puisse être impliqué dans la douleur, la spasticité musculaire, le glaucome, l’insomnie, le manque d’appétit, les nausées et l’anxiété.

Quels sont les effets secondaires ?

Le CBD est bien toléré, même à fortes doses. Une étude suggère que tous les effets secondaires qui se produisent avec l’utilisation du CBD sont susceptibles d’être le résultat d’interactions médicamenteuses entre le CBD et d’autres substances. Le THC provoque des effets secondaires temporaires, tels que :

  • augmentation de la fréquence cardiaque
  • problèmes de coordination
  • bouche sèche
  • yeux rouges
  • temps de réaction plus lent
  • perte de mémoire
  • anxiété

Bien que les effets secondaires du CBD puissent inclure : des changements d’appétit, de la fatigue, une perte de poids, des étourdissements et de la diarrhée. Ces effets secondaires font partie des propriétés psychoactives du composé. Aucun de ces composés n’est mortel. Cependant, une consommation élevée de THC peut être liée à des effets psychiatriques négatifs à long terme. Cela est particulièrement vrai pour les adolescents qui consomment de grandes quantités de THC, bien que rien ne prouve que la consommation de cannabis provoque des troubles psychiatriques tels que la schizophrénie.