CBD et cellules cancéreuses : tout savoir

CBD et cellules cancéreuses

Les maladies cancéreuses n’ont pas cessé de faire ravage dans le monde en dépit de toutes les avancées de la médecine. Bien que certaines de ces pathologies soient effectivement traitées, les patients supportent difficilement les effets secondaires de la chimiothérapie. Face à cette situation, des palliatifs naturels font progressivement surface. C’est le cas du CBD utilisé pour lutter contre les cellules cancéreuses. Tour d’horizon sur ce sujet.

Faut-il avoir recours au CBD pour lutter contre les cellules cancéreuses ?

Pour le moment, aucune étude approfondie n’a encore prouvé l’efficacité du CBD à lutter effectivement contre les cellules cancéreuses. Les seules expériences de laboratoire effectuées portent sur le règne animal. Raison pour laquelle il est difficile d’affirmer aujourd’hui avec certitude que le cannabidiol permet de guérir le cancer.

Lire également : Quels repas pour perdre du poids ?

Néanmoins, les résultats issus d’essais cliniques réalisés par certains chercheurs ont nourri quelques espoirs. En effet, sous l’accord de 100 patients atteints d’une tumeur particulière appelée métastase, la finalité semble plutôt rassurante. Tout au long du traitement, les patients volontaires recevaient une dose de 10 mg de CBD par jour pendant six mois.

En fin de compte, les études ont révélé que cette substance a bel et bien un impact sur les cellules cancéreuses. Mieux, elle a ralenti de façon importante, la propagation des métastases. De plus, les scientifiques n’ont pas enregistré d’effets secondaires significatifs.

A lire en complément : Quels sont les effets indésirables de la cigarette électronique ?

Quelle est la contribution du CBD dans la lutte contre le cancer ?

Malgré le fait que l’usage du CBD ne donne pas une assurance totale, il est tout de même possible d’y avoir recours comme un complément curatif. En vertu de ses propriétés antidouleurs et anti-inflammatoires, cette substance peut servir pour faire face aux effets secondaires de la radiothérapie.

Cette dernière s’accompagne en réalité des maux de gorge, des brûlures d’estomac, des problèmes cutanés et même des troubles mentaux. Bref, tout dépend de la partie du corps traitée. À toute cette panoplie de symptômes, s’ajoutent également ceux de la chimiothérapie. Ici, il faut noter les nausées et les vomissements, la diarrhée et la perte d’appétit.

Ainsi, face à tous ces effets, le cannabidiol dispose effectivement de la propriété à soulager tous ces maux issus d’un traitement du cancer. De facto, le patient supporte mieux son traitement, retrouve l’appétit et le sommeil ; choses essentielles pour recouvrer la santé.

Quels produits CBD faut-il prendre pour lutter contre les cellules cancéreuses ?

CBD et cellules cancéreuses

Non toxique et psycho-inactive, l’huile au CBD semble la forme de cannabidiol idéale pour accompagner le traitement d’un cancer. Elle dispose effectivement de la concentration en cannabinoïdes nécessaire pour jouer le rôle d’antiémétique et d’analgésique. Cependant, il faut trouver l’huile de CBD qui dispose de la teneur suffisante afin d’atteindre l’objectif.

Par conséquent, ce produit doit être de bonne qualité et surtout sans THC. Par ailleurs, pour consommer cette substance, il suffit de déposer sous la langue deux à trois gouttes à chaque prise. Bien qu’il n’existe pas une posologie fixe, le médecin traitant propose l’attitude à tenir face à chaque situation.

En outre, à côté de l’huile, une autre forme disponible peut accompagner le patient. Il s’agit du baume CBD. Bien que son application soit exclusivement corporelle, il joue parfaitement son rôle d’antidouleurs. Ce produit est d’ailleurs très utile face aux soins administrés contre le cancer cutané.

Faut-il craindre des effets secondaires avec l’utilisation du CBD ?

Comme tout traitement ou tout complément à titre curatif, l’utilisation du CBD contre les cellules cancéreuses dispose d’effets secondaires. Toutefois, ces manifestations varient d’un individu à un autre. De plus, quand celles-ci apparaissent, il s’agit généralement d’étourdissements ou de vertiges. Parfois, ce sont des diarrhées passagères. De toutes les façons, les symptômes sont pour la plupart négligeables.

Néanmoins, il faut éviter d’associer le CBD à d’autres molécules contenant par exemple du diclofénac. Autrement, les effets peuvent s’amplifier entraînant une aggravation de l’état sanitaire de l’individu. Pour cela, il faut toujours faire appel au médecin traitant qui peut donner son aval.

Voilà autant d’informations qui permettent d’appréhender le rôle du CBD contre les cellules cancéreuses. À présent, faites attention aux messages de guérison miracle grâce aux molécules de cannabidiol que vous voyez partout. Malgré l’efficacité de cette substance, aucune étude certifiée ne prouve qu’elle puisse guérir le cancer.