Un appel d’offre peut être une obligation légale ou non selon la nature de l’entreprise et l’ampleur de la prestation. Toutefois, il est bénéfique pour la plupart du temps dans la mesure où cela permettra de mettre en concurrence les entreprises prestataires dans le but de dénicher celle qui offre les résultats les plus efficients. En d’autres termes, cela permet d’atteindre des résultats optimaux en fonction du cahier des charges avec des moyens minimaux. Du coup, l’efficience fait gagner du temps et de l’argent. Cette exigence de compétitivité décourage certaines entreprises plus particulièrement si vous êtes une PME d’où l’intérêt de cet article qui vous permettra ainsi qu’à toutes les entreprises de connaitre les différentes étapes à suivre pour répondre à un appel d’offre en toute quiétude.

Choisir son appel d’offre

Vous ne pouvez pas répondre à tous les appels d’offres car cela sera une perte de temps et d’énergie. L’idéal serait de sélectionner les appels d’offres pertinentes par rapport à votre profil. Il s’agira alors de bien maîtriser vos compétences, de savoir jusqu’où votre entreprise pourra aller sans s’étouffer. Il est également important de ne pas sous-estimer vos capacités.

En réalité, tout est une question d’équilibre entre un esprit de challenger et un esprit réaliste. Il vous sera opportun de répertorier toutes vos compétences pour répondre à un appel d’offre de marché public. Même s’il est possible de souscrire à un service payant de tri des appels d’offres pertinent, vous pouvez vous même faire le travail gratuitement en consultant les journaux d’annonces légales.

Suivre la procédure

Contrairement aux entreprises privées, celles publiques ont l’obligation de faire un appel d’offre. La procédure à suivre est comprise entre le respect des conditions de fond et celles de forme. Les premières font référence à la présentation de la capacité de l’entreprise à répondre à la demande. Cela consiste à la mise en avant de son expertise, de son domaine d’intervention, de son état de finance, de ses assurances entre autres.

Sur le plan formel, il s’agit de la constitution d’une demande de candidature avec plusieurs documents tels qu’une lettre de candidature désignant le mandataire et ses cotraitants, une mémoire technique, un devis, une déclaration de candidature individuelle, une attestation de régularité sociale et fiscale. Quoi qu’il en soit, après avoir déterminé vos capacités, n’hésitez pas à répondre aux appels d’offres car gagner un marché peut être la clé de l’expansion matérielle et financière de votre entreprise.

38 ans. Web Innovateur. En plein lancement d’une start-up innovante dans l’univers du web et des transports. Ancien consultant en stratégie digitale. Touche à tout.