D’une manière générale, la cigarette électronique est beaucoup moins nocive que la cigarette traditionnelle. Seulement, il y a bien quelques effets secondaires à prendre en compte. Cela dans le cas d’une surconsommation ou d’irritation. Bien connaître ces éventuels effets secondaires vous permettra de mieux appréhender et surtout d’utiliser l’e-cigarette.

Quel effet en cas de surconsommation ?

 

Lire également : Quel CBD pour l'arthrose ?

Franchir le pas et réussir la transition de la cigarette traditionnelle vers l’e-cigarette est une étape importante. Cependant, il ne faut pas oublier que la consommation de la cigarette est liée à l’addiction. Il est donc tout à fait normal de vouloir transférer une addiction vers une autre. Une chose d’autant plus compréhensible quand on sait que l’e-cigarette possède aussi de la nicotine. Sans parler de son goût délicieux.

Il n’est pas rare de vapoter plus que vous ne fumiez surtout au début pendant les premiers jours de sevrage. Ainsi, une grande consommation d’e-liquide est chose normale au début et cela ne doit aucunement vous inquiéter. C’est seulement si la forte consommation d’e-liquide persiste que cela devient un problème. On parle notamment de forte consommation si vous consommez :

Lire également : Comment on attrape un orgelet ?

  • Au-delà des 5 ml avec une résistance > à 10 hm
  • Au-delà de 8 à 10 ml avec une résistance < 10 hm

Comment régler ce problème ? Il ne faut aucunement compter sur la privation. Cela ne fera qu’accroître votre envie de revenir à la cigarette traditionnelle. La solution est d’augmenter le taux de nicotine.

Est-ce que cela fait tousser ?

La toux est aussi un effet secondaire dont certains vapoteurs parlent. Cependant, il est bon de différencier la toux du vapoteur avec la toux du fumeur. Comment différencier ?

La toux du vapoteur

La toux du vapoteur survient si vous toussez directement après une aspiration.

La toux du fumeur

Ce type de toux est différent de la toux du vapoteur. Cette toux survient si vous toussez le matin ou à la fin de la journée sans raison.

Ce qui nous intéresse ici, c’est la toux du vapoteur. Après tout, il s’agit d’une des principales raisons qui motivent les fumeurs à arrêter l’e-cigarette. En outre, cette toux s’accompagne souvent d’une légère irritation.  Il y a 2 raisons à cette toux :

La période d’adaptation

Lorsque vous décidez d’utiliser la cigarette électronique au lieu de la cigarette traditionnelle, il faut compter un temps d’adaptation à votre gorge face à la vapeur. Le même scénario survient quand vous changez pour un modèle plus puissant. Bien entendu, cet état est passager et ne dure que 2 jours au maximum juste le temps que votre corps s’adapte.

L’excès de vapeur

Si votre toux persiste, alors le problème se base sur la puissance de votre e-cigarette ainsi que le taux de nicotine. D’une manière générale, c’est la valeur de votre résistance qui pose problème. Si vous voulez arrêter de tousser, alors optez pour une moins aérienne disposant d’un tirage plus serré. Ici, on parle surtout de la valeur OHM. Vérifiez également l’airflow de votre appareil qui devra être plus fermé.

Qu’en est-il de la déshydratation ?

Un autre effet secondaire qui touche certains vapoteurs est la bouche trop sèche. Pour en connaître la cause, il est bon de se référer aux composants principaux des eliquides. On parle notamment de :

  • La propylène glycol
  • La glycérine végétale

Il faut savoir que la glycérine végétale n’assèche pas la bouche. Cependant, la propylène glycol peut avoir cet effet si sa proportion est conséquente.

Si cela vous arrive, la solution est de boire beaucoup plus d’eau. Bien entendu, vous devrez également vaper moins de propylène glycol. Pour ce faire, vous pouvez très bien choisir un taux inférieur ou vous pouvez augmenter la nicotine de votre eliquide. Normalement les effets se feront sentir quasi-instantanément.