Nous vous accompagnons pour vivre votre année étudiante aussi tranquillement que possible, en vous assurant que vous n’avez rien oublié pour votre assurance maladie et assurance. En effet, il vaut mieux savoir comment vous êtes couvert et dans quelle situation que de le savoir trop tard.

Lire également : Les différents centres d’intérêt de Bretagne

Notre suggestion #1 : ANTICIPER !

A lire en complément : Comment utiliser une remorque vélo pour enfant en bretagne

Vous devez choisir votre assurance et votre supplément de santé avant d’avoir un accident ou de tomber malade. Et cela, précisément, vous ne pouvez pas le deviner avec sa boule de cristal.

Imaginons : vous partez pour un voyage de ski avec vos amis ? Le retour avec une jambe cassée peut également être dans le calendrier de la journée… Dans cet exemple, ce qui compte est d’avoir une assurance qui couvrira le sauvetage en piste, les tests nécessaires à l’hôpital et une bonne réadaptation avec physiothérapie plus tard.

Notre mission : vous conseiller quand il est encore

météo Nous vous dirons, au bon moment — c’est-à-dire juste avant la nouvelle année scolaire — quelles sont les assurances et les soins médicaux complémentaires obligatoires, vos études ou activités récréatives, votre logement et quel est le mieux adapté à votre situation personnelle. Vous aurez ainsi l’esprit plus léger pour profiter sereinement au quotidien.

Toutes les offres ne conviennent pas à tous les étudiants. Trouvez le vôtre !

Chacun a des besoins différents et, par conséquent, un niveau de garanties plus ou moins élevé est nécessaire. Voici deux situations auxquelles vous pourriez vous identifier (toute similitude avec les impôts réels n’est pas aléatoire !)

Deborah, 19 ans, étudiante à LEA, vit avec ses parents. Elle est très sportive et est habituée à consulter son ostéopathe et son gynécologue une fois par an.

Quelle couverture choisir ?

  • Assurance responsabilité civile et personnelle : elle est obligatoire => peut lui arriver un accident ou peut en causer un (en outre, le certificat est exigé par l’établissement au moment de l’enregistrement)
  • Santé complémentaire : pas obligatoire mais absolument recommandé ! Compte tenu des dépenses que Deborah a pour un an, il devrait choisir une garantie qui comprend le paquet « médecine douce » et les dépassements d’impôt.

Elle n’a pas besoin d’assurance habitation puisqu’elle vit avec ses parents.

Nolan, 23 ans, en est à sa dernière année d’école de commerce. Elle a son propre logement à Nice, mais fera un stage dans une autre ville. Il pense qu’il est un guerrier qui n’est jamais malade !

Que recommandons-nous ?

  • Assurance responsabilité individuelle Accident individuel : obligatoire pour votre stage et doit fournir le certificat. Comme il a sa maison, il a déjà une assurance habitation, donc il n’a pas à choisir un autre RC (responsabilité civile civil).
  • Assurance habitation : obligatoire pour obtenir les clés de votre maison. Nolan a pu conserver la même assurance habitation sur une simple modification de contrat alors qu’il a déjà vécu dans deux logements différents et qu’il est toujours en déplacement.
  • Santé complémentaire : il est recommandé de choisir au moins une garantie hospitalière. C’est la plus grosse dépense qui puisse lui arriver.

Êtes-vous intéressé à faire cette vérification ensemble ? Contactez-nous au 0428294132 et nous vous offrirons la meilleure solution en fonction de votre profil !