une calculatrice

Il suffit parfois de quelques minutes pour identifier une dépense inutile ou un fournisseur trop gourmand. Nos 5 petits conseils budget vous permettront peut-être de vous offrir une sortie supplémentaire ou d’économiser pour les vacances :

  1. Familiarisez-vous avec vos polices d’assurance

On dit que près de 30 % des ménages ne connaissent pas exactement le cout de leurs assurances ni la teneur précise de leurs garanties. Pourtant, en surveillant régulièrement les tarifs et les garanties incluses dans vos contrats, vous découvrirez probablement de belles économies potentielles. Voici quelques exemples :

A lire également : Décès d’un proche : les premières démarches

  • De nombreux assureurs comptent sur le manque de temps de leurs assurés pour augmenter, parfois outrageusement, leurs tarifs lors du renouvèlement d’un contrat. En prenant le temps de comparer chaque année les offres et de tirer parti des comparateurs en ligne, on peut facilement dépenser moins en assurances.
  • Avant de remplacer un vélo volé ou de faire réparer le collier de perles hérité de votre arrière-grand-mère, vérifiez si votre assurance multirisque habitation comprend une assurance bijoux ou couvre les biens nomades.
  • N’oubliez pas de résilier les assurances inutiles pour ne pas gaspiller vos euros durement gagnés.
  1. Évitez les frais bancaires

Sans scrupules et en constante augmentation, les prélèvements automatiques et mal expliqués de votre banque ne sont pas toujours justifiés. En vous assurant de bien comprendre les frais appliqués par votre organisme bancaire, vous repèrerez peut-être des anomalies ou encore des services dont vous ne vous servez jamais. Pour faire le point plus facilement :

  • Rappelez à votre banquier son obligation de vous transmettre un récapitulatif annuel de vos frais bancaires ;
  • Paramétrez des alertes bancaires afin de mieux gérer votre découvert : il serait bien bête de payer des agios sur votre compte courant alors que votre compte épargne se porte parfaitement bien !
  1. Ne passez pas à côté des crédits d’impôt :

On estime à plus d’un milliard d’euros par an le montant des avantages fiscaux non réclamés. Pour ne pas venir y ajouter votre contribution, vérifiez que vous tirez bien parti des exonérations qui vous concernent, telles que :

A lire également : Comment faire une fête d'anniversaire pas cher ?

  • La garde d’enfant à domicile
  • L’emploi d’un salarié à domicile
  • Les frais de scolarité
  • Les dons associatifs
  • Les cotisations syndicales
  • Les primes d’assurance vie
  • Les réductions sur les placements à risque
  • Les crédits d’aide à la personne
  1. Arrêtez le gaspillage

Saviez-vous qu’une douche de 4 à 5 minutes consomme près de 70 litres d’eau ? Que 12 % de votre facture d’électricité provient de l’éclairage ? Certains petits gestes au quotidien ont un grand potentiel :

  • Faites un peu de ménage : une ampoule poussiéreuse peut perdre jusqu’à 40 % de son flux lumineux, ce qui vous poussera naturellement à éclairer une seconde, voire une troisième lampe.
  • Utilisez les programmes éco : les appareils modernes, et notamment les lave-vaisselles et machines à laver offrent souvent un programme écologique qui est bien souvent tout aussi économique.
  • Réparez les fuites d’eau : un robinet qui goutte ou une chasse d’eau qui fuit peut couter jusqu’à 200 € par an.
  1. Profitez des avantages gratuits

Économiser 50 % sur vos courses ? Gagner un plein d’essence gratuit ? Des billets de cinéma ? Un abonnement annuel à votre salle de sport ? Pas besoin de jouer au loto. Nous avons presque tous accès à des avantages en nature que nous utilisons mal. Renseignez-vous notamment auprès :

  • Du comité d’entreprise de votre employeur ;
  • De la mairie de votre quartier ;
  • Des magasins que vous fréquentez régulièrement et qui offrent peut-être des programmes de fidélisation ;
  • De votre compagnie d’assurance.