Cette année, des nouveautés ont été mises en place par la chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Bretagne. Une nouvelle filière de collecte de déchets a été conçue pour le bonheur des artisans peintres. Cette initiative est née de la remarque faite par les autorités faisant état de l’amoncellement des déchets de peinture entassé de manière sauvage devant les déchetteries. Ainsi, une solution a été mise au point pour y remédier. Ainsi, c’est un vrai soulagement pour ces derniers. Ainsi, 70 d’entre eux peuvent en bénéficier pour le moment.

Un dispositif très pratique

La chambre régionale des métiers et de l’artisanat de Bretagne en collaboration avec la région, l’Ademe et l’agence de l’eau ont pris l’initiative de créer une filière de collecte essentiellement pour un artisan peintre. En effet, ces derniers dans l’exercice de leur métier produisent des déchets tels que les pots de peinture, les diluants, les bâches ou encore les ardoises. Tous ces éléments sont très nocifs pour la santé humaine et peuvent représenter un réel danger pour l’environnement. La création de cette filière était donc un véritable besoin. De plus, ces derniers s’amoncelaient devant les déchetteries et ce n’est pas très souvent beau à voir. Cette initiative vient donc au point afin de pouvoir entasser ces déchets au bon endroit et surtout être en mesure de les recycler pour une réutilisation. C’est aussi un des moyens les plus efficaces pour être en phase avec les nouveaux préceptes écologiques.

Un développement du service

La filière de collecte des déchets dangereux créée par les artisans peintres permet une gestion contrôlée. C’est important pour la santé des riverains, mais aussi pour l’environnement. Ainsi, ce dernier est déjà disponible pour 70 artisans. La collecte doit s’étendre sous très peu de temps auprès de 24 000 entreprises artisanales du BTP. Ainsi, pour ce faire, cette chambre a mis au point un dispositif très performant visant à faciliter les démarches à toutes ces entreprises. Par conséquent, pour en bénéficier, l’entreprise s’inscrit puis estime la quantité de déchet qu’elle sera en mesure de jeter ou de recycler. Suite à cela, une autre entreprise de collecte de déchets viendra effectuer un ramassage quotidien. L’un des plus gros avantages dans ce cas de figure est qu’il sera possible au bénéficiaire de recevoir un service de qualité à un prix dérisoire. De ce fait, c’est un véritable soulagement pour les acteurs de ce domaine qui attendaient une telle solution depuis bien longtemps.