Des recettes simples pour préparer son sérum physiologique

a group of people holding a baby in their hands

De nombreux produits peuvent servir pour veiller à l’hygiène de votre enfant. Parmi ceux-ci, vous avez le sérum physiologique, composé majoritairement de chlorure de Sodium et d’eau distillé. Très utile également pour les adultes, il sert pour le nettoyage des surfaces corporelles fragiles. Découvrez ici les recettes efficaces permettant une bonne préparation de son sérum physiologique.

Les bienfaits du sérum physiologique pour le bébé

Souvent recommandé en maternité, le sérum physiologique fait partie des incontournables en termes de soin pour bébé. En effet, il constitue l’un des traitements connus pour déboucher le nez des bébés. Servez-vous-en pour nettoyer certaines parties très délicates comme les oreilles, la bouche ou encore les yeux de votre enfant. Notez que le sérum physiologique est inoffensif et ne présente aucun risque pour la santé des enfants. Très efficace pour cicatriser les plaies superficielles des nourrissons, il est utile pour soigner de nombreuses pathologies nasales.

A lire en complément : Les actualités politiques en Bretagne

Sérum physiologique fait maison

Aujourd’hui, il est possible de fabriquer du sérum physiologique à la maison avec un minimum de moyens. Quelques connaissances au préalable seraient tout de même utiles. Pour du sérum physiologique fait maison, vous avez besoin d’un litre d’eau et de neuf grammes de gros sel. Quant à la préparation, portez jusqu’à ébullition la quantité d’eau disponible. Une fois que l’eau a atteint la température requise, versez -y les neuf grammes de gros sel.

Mélanger le tout, puis maintenez l’eau à l’ébullition pendant 8 à 10 minutes. Ensuite, renversez votre solution dans une cuve propre. Remarquez que le récipient doit être désinfecté avant toute manipulation. Laissez enfin refroidir totalement votre mélange afin de l’utiliser. Pour l’utilisation, vous pouvez vous servir d’une seringue désinfectée comme il faut. Le temps de conservation de ce mélange varie entre 4 et 5 jours maximum.

A lire en complément : Pourquoi les fêtes de village demeurent-elles si populaires ?

Du sérum physiologique zéro déchet

Faire du sérum physiologique chez soi peut présenter de nombreux avantages, surtout en termes d’émission de déchet. Cela vous permet en fait de réduire le nombre d’emballages utilisés. De plus, c’est un procédé que vous pouvez effectuer à de nombreuses reprises. Les achats relatifs aux soins de votre enfant pouvant coûter cher, vous faites des économies par la même occasion.

Quelques astuces pour conserver son sérum physiologique

Pour conserver du sérum physiologique, les paramètres à prendre en compte sont de plusieurs ordres. La température de conservation étant l’élément majeur pour une bonne conservation, celle-ci doit être comprise entre 15° et 25°. Cette condition facilite la conservation du mélange durant une longue période.

Évitez de garder votre sérum dans des endroits chauds. Il en est de même pour les lieux, ou les pièces de chambres où les rayons du soleil peuvent facilement pénétrer. Le second élément à prendre en compte est le récipient utilisé pour conserver votre sérum physiologique. À ce niveau, il est préférable de choisir des récipients pouvant être fermés hermétiquement. Cela a pour avantage d’éviter toute intrusion externe d’agents pathogènes ou bactériens dans votre sérum.

Enfin, pour soigner les nourrissons, il est nécessaire d’opter pour un traitement adéquat, afin de garantir leur bien-être. Le traitement qui répond le mieux à cet effet, est le sérum physiologique. Vous pouvez en acheter en pharmacie, mais vous avez également la possibilité d’en fabriquer vous-même. C’est un processus très simple que vous pouvez réaliser à l’aide d’outils adéquats.