Réaliser un e-liquide soi-même, est une option qui vous permet d’obtenir un produit conforme à vos goûts et à vos préférences. Avec quelques éléments et quelques notions, vous obtiendrez un produit de bonne qualité tout en économisant votre budget. Comment donc réaliser un e-liquide à la maison ?

Lire également : Le référencement des entreprises bretonnes.

Les ingrédients indispensables

Le principe étant simple, vous n’aurez qu’à mélanger plusieurs ingrédients dans un flacon. Les ingrédients indispensables sont entre autres la base, les boosters, les arômes et les additifs. Le choix de ces différents ingrédients se fait selon un principe et dépend de vos préférences.

  • Le choix de la base

Représentant plus de 70 % du mélange total, la base est l’élément capital de la préparation d’un e-liquide. Ces composants principaux sont la glycérine végétale et le propylène glycol. Avec la glycérine végétale, vous obtenez un e-liquide produisant beaucoup de vapeur. En effet, la glycérine végétale est incolore, inodore, transparente, non-toxique, visqueuse avec un goût sucré. De ce fait, elle convient aux cigarettes de types ‘’subohm’’. Le propylène glycol par contre vous donnera plus de saveur et de goût. De même, elle permet une bonne fluidité du liquide et est recommandée pour les petites cigarettes.

A lire également : Comment utiliser Sketchup ?

  • Le choix des boosters

Après le choix de votre base, vous aurez besoin de la nicotine pour l’aromatiser. C’est un ingrédient important, car elle procure des sensations fortes pendant la prise d’une cigarette électronique. Elle est aujourd’hui vendue sous forme de boosters dans des flacons. Elles sont ajoutées directement dans la base lors de la réalisation d’un e-liquide. À savoir que dans un flacon d’un millilitre, vous avez 20 milligrammes de nicotine, la quantité de booster choisie dépendra alors de la quantité de nicotine voulue.

  • Le choix des arômes

Les arômes sont très concentrés et sont choisis en fonction de vos goûts. En effet, il existe plusieurs types d’arômes parmi lesquels vous avez : les arômes naturels, artificiels et concentrés. De même, possédant différentes saveurs, vous avez les arômes mentholés, fruités, saveur gourmande ou les arômes classiques.

  • Le choix des additifs

Les additifs sont des agents de saveurs qui apportent une saveur unique à votre préparation. Ils sont multiples et se caractérisent par leurs propriétés. À cet effet, vous avez le choix entre les additifs avec un goût fumé, sucré, acide ou fraîche.

La préparation de l’e-liquide

Avec tous ces ingrédients, vous pouvez à présent commencer la préparation de votre e-liquide. Cependant, il est important de s’équiper d’un gant et des lunettes de protection avant de commencer la réalisation. De même, vous devez disposer :

  • des flacons vierges,
  • une seringue de remplissage,
  • une pipette graduée,
  • des étiquettes autocollantes.

La préparation sera stockée dans les flacons et les seringues sont utilisées pour extraire la base. La pipette doit être utilisée pour prélever les arômes concentrés. Ensuite, commencez la préparation en ajoutant les arômes et les additifs dans la base neutre. Il faudrait par la suite, secouer le flacon durant quelques secondes afin d’obtenir une solution homogène. Enfin, laissez reposer la solution pendant une dizaine de minutes. À la fin de la préparation, vous devez placer la solution à l’abri de la lumière.

En suivant ces différentes étapes, vous obtenez un e-liquide selon la quantité que vous voulez.

Quel taux de nicotine choisir ? 

Grâce à nos différents conseils, vous savez désormais répondre à la question : comment faire son eliquide personnel. Mais il reste pourtant un point important à voir pour réaliser son propre mélange : le dosage du taux de nicotine. 

Dans un premier temps, il va falloir définir votre niveau de dépendance. Il vous suffit de regarder sur le paquet de vos cigarettes préférées et de chercher le taux de nicotine. Ensuite, il vous faudra simplement multiplier ce taux par le nombre de cigarettes que vous fumez par jour. Si vous avez jeté votre dernier paquet, il existe plusieurs tests gratuits disponibles sur internet qui vous permettront de connaître le dosage adapté. Enfin et plus simplement, vous pouvez vous baser sur cette moyenne. 

  • Vous fumez moins de 10 cigarettes par jour : vous devriez avoir besoin de 3 mg/ml
  • Entre 10 et 15 cigarettes : vous devriez avoir besoin de 6 mg/ml
  • Entre 15 et 20 cigarettes : dans ce cas, un liquide dosé à 9 mg devrait convenir
  • Si vous fumez un paquet par jour, orientez-vous dans ce cas vers un additif dosé à 12 mg/ml
  • Enfin, pour les gros fumeur : vous pouvez opter pour un produit de 18 mg de nicotine/ml

Attention à ne surtout pas surdoser votre mélange, car contrairement à la cigarette ou même à un patch, les conséquences seront immédiates :

  • hit en gorge trop fort
  • nausées
  • vertige

Il est même possible dans certains cas d’avoir des difficultés de concentration et même une augmentation du stress inexpliqué. 

Dans ce cas, n’essayez pas de diluer de nouveau le mélange, en ajoutant votre base. Il vous faudra vous résoudre à jeter votre préparation.  

Vous l’avez compris, il est important de ne pas se tromper dans ce dosage. Si vous avez le moindre doute sur votre calcul, sachez que tous les fabricants et la plupart des sites qui commercialisent des produits pour faire votre e-liquide vous-même, proposent en général des calculateurs en ligne. Vous allez devoir entrer les informations suivantes :

  • les taux de Propylène glycol et de Glycérine végétale de votre base
  • le fameux taux de nicotine qui vous convient
  • le nom et/ou la marque de votre arôme
  • La quantité de eliquide que vous souhaitez obtenir

Attention, il est important de bien laisser votre préparation maturer pendant au moins 24 heures avant de vapoter votre eliquide DIY. Pour éviter tout risque de surdosage, commencez par de petites quantités, mais une fois que vous maîtrisez parfaitement l’art du dosage, libre à vous d’en préparer de plus grosses quantités. 

Sachez à titre de renseignement qu’il est tout à fait possible de congeler votre eliquide, pour éviter que le goût ne s’altère à l’air libre. Attention, n’oubliez pas que le liquide en gelant va prendre plus de place. Ne remplissez pas trop vos flacons. 

Enfin et pour conclure, il est important d’utiliser des ustensiles uniquement pour la préparation de votre eliquide, surtout si vous utilisez un booster avec un fort dosage en nicotine. Il ne vous reste maintenant qu’à vous lancer dans la préparation de votre premier e-liquide.