Lorsque vient le printemps, les plantes se plaisent, les bourgeons éclosent avec le retour du soleil… Mais les mauvaises herbes reviennent en envahissant le jardin, les allées ou la terrasse. Vous cherchez une solution naturelle pour vous débarrasser des mauvaises herbes sans utiliser un produit nocif à la soude ? On vous explique comment fabriquer votre désherbant à l’eau et au vinaigre blanc.

Qu’est-ce qu’un désherbant naturel ?

Un désherbant naturel est un produit qui n’est pas nocif pour l’environnement. C’est aussi une solution économique puisque vous n’avez pas recours à l’achat d’un produit cher. Un désherbant du commerce contient souvent des produits et des ingrédients qui nuisent à l’écosystème de votre jardin et de la planète de manière générale.

A découvrir également : Quelles sont les véritables causes de la première guerre mondiale ?

Les désherbants non naturels nuisent également à votre santé et à celle de vos enfants. Le hic de ces produits se situe dans le fait qu’en atteignant les nappes phréatiques, les produits chimiques polluent. La vie animale, végétale et votre propre santé peut donc en être grandement bouleversée. Il est désormais avéré par le Centre International de recherche sur le cancer que certains produits et désherbants chimiques sont à proscrire de l’utilisation quotidienne.

Une alternative au désherbant chimique

En choisissant d’utiliser et même de fabriquer votre propre désherbant naturel, vous faites un choix éthique qui ne peut que contribuer à la bonne santé de votre santé. Grâce à votre désherbant naturel à base de vinaire et d’eau, vous agissez principalement sur les herbes du jardin qui ne vous plaisent pas et qui prolifèrent sans apport esthétique.

A voir aussi : Bientôt des cours de breton à Harvard

Vous avez des mauvaises herbes sur votre allée et vous ne voulez pas utiliser une désherbant du commerce ? On vous donne ici une recette très simple à réaliser. Avec un désherbant naturel base de vinaigre et d’eau, vous êtes sûr de pouvoir obtenir des résultats dans le jardin, sans mettre en danger la biodiversité locale.

En effet, avec un désherbant à base de soude, par exemple, le produit devient nocif pour l’écosystème. Les papillons , les abeilles, les oiseaux mais aussi les vers de terre peuvent disparaître, amenant ainsi un déséquilibre.

Si la nature peut être façonnée et contrôlée par l’Homme, il est bon de pouvoir trouver des solutions naturelles et non nocives. Un désherbant naturel à base de vinaigre et d’eau est la solution la plus préconisée si vous cherchez un désherbant naturel et sans soude pour votre jardin.

Mauvaises herbes : la solution vinaigre blanc et eau

L’une des solutions les plus simples et les plus naturelles pour votre désherbant consiste à tout simplement le fabriquer avec les produits que vous avez à votre disposition à la maison.

Votre désherbant maison au naturel va consister à prendre des ingrédients simples :

  • De l’eau
  • Du vinaigre blanc

Mais que fait le vinaigre blanc sur les mauvaises herbes ? Le vinaigre blanc contient 8 % à 10 % d’acide acétique, ce qui fait de lui un excellent désherbant naturel à utiliser à la maison.

Les avantages du désherbant naturel sont évidents : ce produit ne va pas s’infiltrer dans les tissus végétaux. Le mélange du désherbant naturel vinaigre blanc et eau est ce que l’on appelle un herbicide ou désherbant naturel de contact.

Vous pouvez donc en mettre sur toutes les mauvaises herbes qui envahissent votre allée, votre terrasse, votre balcon, etc. Il est toujours conseillé de ne mettre de ce type de désherbant naturel que sur des sols non inertes.

Désherbant naturel au vinaigre blanc : la solution économique

Contrairement au désherbant chimique, le désherbant naturel est un produit qui ne coûte quasiment rien. Prenez une bouteille de vinaigre blanc et de l’eau du robinet et le tour est joué. La précaution d’usage veut que comme pour tout produit, il est déconseillé d’en abuser.

Le vinaigre blanc, utilisé sans dilution ou trop souvent, peut lui aussi perturber l’équilibre de l’écosystème local et la biodiversité du jardin. Pour un potager, par exemple, il est déconseillé d’utiliser un désherbant naturel à base de vinaigre blanc et d’eau.

Si ce produit est un excellent désherbant naturel, il s’avère tout aussi efficace pour toute sorte de plante vivante. Si vous en mettez au potager, ne vous attendez pas à ce que le produit désherbant naturel fasse sa sélection entre les espèces à détruire et celles à conserver. N’oubliez pas que votre désherbant naturel à l’eau et au vinaigre peut aussi perturber la fertilité du sol.

Quelle dilution pour un désherbant naturel vinaigre blanc et eau ?

Il est important de ne pas utiliser votre désherbant naturel à base de vinaigre et d’eau sans dilution. La dilution préconisée pour votre désherbant naturel vinaigre et eau est la suivante :

  • 5 litres d’eau
  • 200 ml de vinaigre blanc

Votre mélange peut ensuite être placé dans un pulvérisateur. Vous n’avez plus qu’à pulvériser votre mélange de vinaigre blanc et d’eau sur  les parties aériennes des herbes à éliminer.

Désherbant naturel : quand désherber autour de la maison

Avec votre désherbant naturel à l’eau et au vinaigre, les mauvaises herbes n’ont qu’à bien se tenir ! Vous pouvez prendre le temps de désherber autour de votre maison lorsque les allées, votre terrasse ou votre balcon commence à présenter des traces de mauvaises herbes.

Nul besoin d’attendre que les mauvaises herbes se développent trop pour utiliser votre désherbant naturel à l’eau et au vinaigre. Choisissez tout simplement un jour de beau temps pour vous occuper des mauvaises herbes qui se développent autour de votre maison, contre les murs et dans toutes sortes d’interstices du sol.

Prenez votre pulvérisateur avec vous, et pulvérisez les parties aériennes des herbes à éliminer. Au bout de quelques jours, les herbes sur lesquelles vous avez placé du produit à base de vinaigre blanc et d’eau devraient avoir jauni. Vous n’avez plus qu’à les arracher très simplement. Les racines de ces mauvaises herbes ne devraient pas offrir de résistance.

Recette de désherbant naturel à l’eau et au vinaigre : la version améliorée

Il est aussi possible de développer une sorte de version améliorée de la recette de désherbant naturel à l’eau et au vinaigre. Vous pouvez en effet ajouter du sel iodé à votre mélange. L’ajout de sel iodé (sel de cuisine très basique, du commerce), permet à votre désherbant d’être plus efficace.

Attention, toutefois, à ne pas trop utiliser votre désherbant naturel amélioré au sel. Le pH du produit que vous avez fabriqué à base de vinaigre blanc, d’eau et de sel peut nuire à la fertilité du sol.

Une autre version améliorée de la recette de désherbant naturel à l’eau et au vinaigre consiste à ajouter du savon noir. Le mélange se fixe alors plus facilement aux parties aériennes des feuilles des mauvaises herbes. Veillez à bien gérer le dosage si vous optez pour l’ajout de savon noir, car celui-ci peut tuer les plantes autour. Certains ajoutent de la lessive : soyez très vigilant ! Il est conseillé d’éviter d’utiliser ce genre de produit même fait maison (même problème de nocivité pour l’environnement).

Les mauvaises herbes persistent : que faire ?

Si les mauvaises herbes présentes sur votre terrasse, votre balcon, votre allée ou le bas des murs de votre maison ne disparaissent pas malgré vos efforts, nous avons une solution supplémentaire.

Les mauvaises herbes tendres disparaissent généralement avec l’utilisation d’un désherbant naturel à l’eau et au vinaigre. Cela dit, les mauvaises herbes les plus tenaces, si elles ont déjà bien poussé, ont du mal à disparaître avec un simple mélange de vinaigre blanc et d’eau.

Tout autour de votre jardin, versez tout simplement de l’eau bouillante sur les herbes concernées. Les tiges épaisses ne devraient pas résister à cette solution radicale, écologique, économique et naturelle.

Mauvaises herbes dans le jardin ou dans le potager : quel désherbant naturel ?

Si vous êtes envahis de nombreuses mauvaises herbes au jardin et au potager, on ne peut que conseiller de procéder au désherbage manuel. Le fait de mettre des produits dans le jardin ou dans le potager peut nuire à la fertilité du sol et à votre santé, de manière directe. Tout produit ou désherbant naturel ou chimique passe dans le sol, dans les nappes et dans les racines des herbes, mais aussi dans celles des autres plantes et des plants du potager.

Si vous avez un léger problème de mauvaises herbes dans vos massifs de fleurs, vous pouvez toujours mettre quelques gouttes de votre désherbant naturel à l’eau et au vinaigre (avec ou sans sel) au pied des adventices, par exemple.

Mauvaises herbes et massifs de fleurs

Si les adventices résistent malgré vos efforts répétés, n’insistez pas. Vous risquez de détériorer le sol et vos massifs de fleurs. Il faut savoir qu’une fois que le sol est gorgé de produits désherbants, il est très complexe voire impossible de le nettoyer en profondeur.  Chaque passage de pluie fait descendre les produits en profondeur dans la terre, jusque dans les nappes phréatiques.

SI vous avez le moindre doute sur l’utilisation d’un désherbant, mieux vaut prévenir que guérir le sol ! Un désherbant naturel à l’eau et au vinaigre sera certes toujours mieux qu’un désherbant chimique, mais il va de soi qu’il faut prendre les précautions classiques d’usage afin de ne pas polluer le sol.

Le désherbant naturel au bicarbonate de soude

Une alternative au vinaigre blanc et à l’eau consiste à déposer du bicarbonate de soude au pied des herbes qui posent problème. Ce désherbant naturel est puissant et très économique. Ce désherbant ne pollue pas mais reste à utiliser sur les petites surfaces.

Contrairement au désherbant au vinaigre et à l’eau, vous pouvez utiliser celui au bicarbonate de soude une journée légèrement pluvieuse. Les grains de bicarbonate vont alors se dissoudre et allez viser les endroits concernés en fonction de l’endroit où vous en avez mis.

Vous pouvez utiliser du bicarbonate alimentaire : il se trouve au même rayon que le sel, dans le commerce. Le bicarbonate pharmaceutique peut aussi servir. Les adventices n’apprécieront pas cet ajout et vous pourrez dégager vos massifs de fleurs petit à petit. Encore une fois, si les mauvaises herbes persistent, n’insistez pas non plus avec du bicarbonate de soude. Vos fleurs risquent de disparaître.

Il est possible de saupoudrer directement le bicarbonate de soude sur les plantes concernées, au maximum 2 fois par an et en comptant 20 grammes de bicarbonate par mètre cube d’eau. Pour toute persistance des herbes, la main, le sarcloir, la binette ou alors le paillis préventif sont les meilleures solutions.