10L’enseigne publicitaire désigne l’affichage ou dispositif signalétique extérieur généralement placé en façade de magasin, de local ou d’immeuble d’entreprise. Destinée à mettre en valeur l’image de l’activité, c’est également cette enseigne qui fait la promotion des produits ou activités proposés. Bien qu’elle ne comporte aucun caractère obligatoire, elle joue un rôle indiscutable de signature dans la communication de l’identité commerciale et permet entre autres fonctions de personnaliser le commerce.

Quels sont les avantages d’une enseigne publicitaire pour une entreprise ? 

Au même titre que la vitrine, l’enseigne publicitaire est indéniablement le premier élément visuel de la façade commerciale de tout magasin ou local d’activité. Suivant l’emplacement de ce dernier, l’enseigne doit idéalement être bien visible du public et notamment des futurs clients. C’est son apparence et son attractivité qui vont en effet donner l’envie aux clients de passer le pas de l’entreprise. Elle se doit donc d’être lisible et soignée pour mettre en valeur l’activité concernée.

A voir aussi : La Bretagne, nouvel eldorado du web et du numérique français

Outre le fait d’attirer l’attention, l’enseigne publicitaire préalablement réfléchie, personnalisée (couleurs, type de police, graphismes, prix, etc.) et adoptée permet de se démarquer de la concurrence et des autres magasins présents et de positionner l’image de la marque ou du service sur le marché. Véritable élément de stratégie marketing de la société, elle doit ainsi avoir été soigneusement étudiée afin de rapidement renseigner et diriger les clients potentiels, voire de déclencher des besoins, donc des ventes.

Quelles sont les règles à observer avant d’installer une enseigne publicitaire ? 

Qu’il s’agisse d’une enseigne fixe ou lumineuse, quelques règles sont à suivre avant, et parfois même après l’installation de cette dernière. En effet, il sera parfois nécessaire de réaliser un dossier et d’obtenir une autorisation préalable pour la pose de l’enseigne, notamment dans le cas où :

Lire également : Osez l'impression sur tissu à Rennes!

  • La boutique ou le local se situe dans une commune couverte par un RLP (Règlement Local de Publicité)
  • L’enseigne est à faisceau laser
  • Le choix d’installation de l’enseigne porte sur un immeuble classé ou inscrit au patrimoine ou monuments historiques ou dans une zone protégée autour d’un site classé, un arbre ou monument naturel, un parc national ou naturel.

Concernant cette demande préalable, si la commune est couverte par un RLP, il faudra s’adresser à la mairie ou, en l’absence de règlement local de publicité, adresser la demande en préfecture après avoir rempli le formulaire Cerfa n°14798*01

Attention, une enseigne publicitaire posée sans en avoir reçu l’autorisation est passible d’une amende de minimum 7 500 euros et en cas de cessation d’activité, il sera nécessaire de retirer l’enseigne dans les trois mois à moins que cette dernière ne représente un intérêt historique ou autre pour la commune.

Concernant les règles d’emplacement et de conception de l’enseigne publicitaire, celles-ci dépendront des choix de hauteur de fixation et d’installation lors de sa création. En effet, les règles et les prix ne seront pas les mêmes suivant l’envie de fixer cette dernière au sol, en façade, de manière parallèle ou perpendiculaire ou encore sur un toit ou une terrasse. Il conviendra donc de vérifier la conformité du projet avec la mairie de la commune avant d’entamer quoi que ce soit ou de confier votre projet à des professionnels du Groupe Semios.

Si le choix d’enseigne publicitaire se porte pour un modèle lumineux, la loi prévoit, par mesures logiques d’économies d’énergies que ce dernier soit éteint entre 1 heure et 6 heures du matin (il existe tout de même quelques dérogations à cette règle suivant les horaires d’ouverture et de fermeture du commerce).

Enfin, seules les pharmacies et autres services d’urgence sont autorisés à être équipés d’enseignes publicitaires lumineuses clignotantes.