trump tower

Votre périple dans la Grande Pomme commence possiblement par le quartier Midtown de Manhattan, le “cœur” palpitant de la ville. Broadway, Times Square, les énormes gratte-ciels abritant des bureaux et magasins (Macy’s) défilent devant vos yeux…

Puis ce sera le Rockefeller Center et son fameux Top of the Rock, une plate-forme d’observation spectaculaire. Soudain, en pleine Cinquième Avenue, entre la 56ème et la 57ème rue, voilà que surgit un édifice de type “ziggourat” (à degrés): la Tour Trump.

A lire aussi : Le problème de la solitude à Noël

Vous en avez entendu parler, bien sûr, et vous vous demandez si elle vaut le détour. Nous allons tâcher de répondre à cette question en nous basant sur les témoignages de ceux qui l’ont visitée avant vous! Puis nous vous raconterons quelques anecdotes s’y rapportant.

Les faits: haute de 664 pieds (soit 202m) elle est constituée de 58 étages et sa structure est en béton, ce qui était très inhabituel à l’époque de sa construction. Il s’agit d’une tour à usage mixte : deux-tiers des étages sont occupés par des appartements en copropriété placés au-dessus du reste qui est constitué de bureaux. Le sommet est la propriété et la résidence privée de Donald Trump, lequel y passe ses week-ends quand ses fonctions le lui permettent !

A découvrir également : Pékin : la construction du plus grand terminal aéroportuaire du monde

Le clou du spectacle : le hall (lobby en anglais) aux cascades d’eaux (le long du mur du fond) et au marbre rose vous invite à vous approcher de son fameux escalator doré. Tous les visiteurs veulent se faire prendre en photo ou emprunter l’escalier mécanique le plus célèbre des Etats-Unis qui fut immortalisé par les caméras le jour où Trump en descendit pour annoncer sa candidature aux élections présidentielles de 2016.

Les ascenseurs ne sont pas en reste : ils sont tout aussi connus en raison du ballet de visiteurs illustres ou milliardaires qui se sont succédés soit pour rendre hommage soit pour faire quelques suggestions au président juste après sa victoire : Entre autres…

  • Bill Gates, le deuxième homme le plus riche des USA
  • Le rappeur Kanye West, fervent supporter de l’actuel président
  • Leonardo DiCaprio, venu lui présenter ses propositions environnementales
  • La rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour

D’autres célébrités l’ont utilisé par ailleurs pour se rendre à leurs appartements respectifs: Bruce Willis, Cristiano Ronaldo ou Michael Jackson.

En revanche, le célèbre activiste Michael Moore n’a pas pu monter au-delà 4ème étage, ni utiliser l’ascenseur avant d’être invité à rebrousser chemin

Au cinquième étage, un balcon jardinier où vous pourrez toujours sortir pour prendre l’air après avoir bu un verre au Starbucks situé au-dessus de l’escalator.

À voir: Les bars et restaurants dont le fameux Trump Grill qui fut qualifié de “(peut-être le) pire restaurant aux USA” par le très exigeant magazine Vanity Fair et inversement affublé de 4 à 5 étoiles par TripAdvisor.

Le moins bon: les magasins de souvenirs (surtout celui du rez-de-chaussée): les produits Trump, vêtements, articles de golfe, etc… sont chers, fièrement étiquetés « Made in USA »  bien que parfois fabriqués en Chine. Au sous-sol l’achalandage est cependant plus complet.

Anecdotes et légendes

  • Faux : le dernier niveau de la tour porte le numéro 68 car il était prévu que la tour comporterait une soixantaine d’étages. Or, la flambée des coûts a obligé le constructeur à limiter le total à 58. Pour se venger de ce mauvais sort de la “real economy”, le magnat Trump aurait décrété que le dernier niveau serait rebaptisé “68ème étage”.
  • Vrai : pour rivaliser avec la General Motors Tower, seul bâtiment avoisinant qui allait le dépasser (de douze mètres!) en hauteur, Trump ou l’un de ses conseillers a utilisé un subterfuge ingénieux au moment de lancer les travaux. En effet, au lieu de commencer à numéroter à partir de 20 les étages situés au-dessus des dix-neuf niveaux de la zone commerciale comme l’aurait fait n’importe quel autre promoteur, il a commencé la numérotation à 30! Le 58ème étage fut donc appelé 68ème, ce qui lui permit de dépasser artificiellement la Tour GM. Une ruse que Trump allait répéter avec d’autres méga-constructions par la suite: la Trump World, le Time Warner Center….

La principale raison pour laquelle The Apprentice a été tourné dans la tour avec près de 200 apparitions de Trump dans la série était que ce dernier voulait pouvoir retourner très vite à son bureau (ou rentrer chez lui tout simplement) après chaque tournage !

  • En 1986, un jeune et jovial Donald Trump recevait à l’improviste l’animateur humoriste David Letterman accompagné de deux touristes ravis de participer à cette visite surprise au sommet de la tour. Letterman interpella ainsi le milliardaire : « nous débarquons chez vous,comme ça, un vendredi après-midi et vous nous laissez visiter votre bureau sans problème ! Vous n’êtes pas débordé ?» Ce à quoi Trump répondit : « Absolument pas ! Je n’ai rien à faire. J’aurais aimé être occupé ! » Un an plus tard, c’était à Letterman d’être l’amphitrion de Trump. S’adressant au public présent autour du plateau, il lança un « Mesdames et Messieurs, l’invité de ce soir a tellement d’argent qu’il pourrait donner à chacun de vous UN MILLION de dollars ! » avant de lui demander à brûle-pourpoint : «Dites-nous franchement : vous valez combien? »
  • En août 2016, peu avant les élections présidentielles, un cascadeur a entrepris d’escalader la tour en profitant de l’accès libre à la terrasse jardinière du cinquième étage : à l’aide de ventouses il a grimpé pendant plus de deux heures en adhérant à la surface vitrée avant d’être intercepté au 21ème étage.
  • Selon l’agence Bloomberg, la Tour Trump, qui avait été le lieu de tournage de l’émission de télé-réalité The Apprentice, est l’un des gratte-ciel les moins côtés de New York: de nombreux locataires ont changé de domicile en raison des mesures de sécurité très contraignantes qui sont prises depuis que Trump est président et surtout pour échapper à l’affluence des badauds ou touristes dont vous faites partie!

Avant d’entreprendre votre voyage pour les USA il est impératif que vous fassiez votre réservation bien avant – non seulement pour l’avion mais aussi le logement. Et dans le cas où vous n’avez jamais visité les Etats-Unis auparavant, il est aussi essentiel d’obtenir un ESTA.  C’est un document électronique obligatoire (qu’on doit solliciter en ligne) dont vous aurez besoin bien avant de partir afin de pouvoir entrer aux USA sans problème et il est valable jusqu’à deux ans (veuillez consulter ce guide ESTA le cas échéant).